Covid-19 : Israël, pays où 57% de la population est entièrement vaccinée, envisage de reconfiner sa population

L’Etat d’Israël qui détient l’un des taux de vaccination anti-Covid les plus élevés au monde, envisage sérieusement de reconfiner sa population lors des vacances d’été 

L’un des pays les plus vaccinés au monde est en train d’envisager un reconfinament de sa population lors des vacances d’été. Ce pays n’est que l’Etat d’Israël qui, au début de la vaccination contre le Covid-19 en décembre dernier, avait surpris l’Occident en raison d’un taux élevé obtenu dès les premières semaines. D’ailleurs, plus de 57% de sa population est entièrement vaccinée, un record dans le monde.

Pourtant, malgré cette prouesse qui avait été louée par les scientifiques occidentaux, le pays est aujourd’hui en train de se battre contre la progression rapide du variant Delta sur son sol. Et pis, le variant semble cibler principalement les personnes déjà vaccinées. En effet, d’après Business Insider, plus de 50% des cas du variant Delta en Israël ont été retrouvés chez des personnes déjà immunisés.

“Israël compte plus de 5 000 cas actifs”

Il est donc évident qu’aujourd’hui, le pays n’est plus à l’abri d’une nouvelle vague comme le démontrent les chiffres. D’ailleurs, ce jeudi 15 juillet, pour la troisième fois consécutive, plus de 750 cas ont été détectés dans le pays, portant le nombre de cas actif à 5 817, d’après les données fournies par Haaretz.

Une situation alarmante qui inquiète les autorités sanitaires qui n’écartent plus l’hypothèse d’un confinement lors des vacances. C’est du moins l’information qui nous est parvenue du média israélien, i24News. En effet, d’après cette source qui cite Nashman Ach, ministre de la Santé, un reconfinement est sur la table. Pour le ministre de la Santé, vu la situation actuelle, ce ne serait qu’une question de semaines.

Il convient de rappeler qu’Israël n’est pas le seul pays à avoir largement vacciné sa population et à envisager un reconfinement. Au Chili, pays où 75% de la population a été vaccinée, le gouvernement de Sébastian Pinera a décidé, en juin dernier, de reconfiner une partie de la capitale.