Covid en Grande-Bretagne : pour Boris Johnson, prendre sa 3ème dose, c’est suivre les enseignements de Jésus

Frappée de plein fouet par une violente vague, la Grande-Bretagne veut à tout prix conjurer les effets négatifs d’une nouvelle crise sanitaire dont les conséquences seraient désastreuses pour une économie qui peine à se remettre du “Brexit”. Et pour son premier ministre, Boris Johnson, tous les moyens sont bons pour inciter les gens à se faire vacciner, quitter à invoquer Jésus-Christ.

C’est pourtant ce qui s’est produit ces dernières heures comme le révèlent plusieurs sources fiables. Ainsi, à en croire The Guardian, le premier ministre Johnson, invoquant Jésus dans son message adressé à la nation, a exhorté ses concitoyens à se faire vacciner afin de sauver leurs voisins et leurs proches.

“Nous devrions aimer nos voisins comme nous-mêmes”

“Nous nous sommes fait vacciner pour nous protéger et nous empêcher d’infecter les autres. Et j’espère me faire pardonner de m’enorgueillir de l’esprit de bon voisinage dont les gens de ce pays ont fait preuve, en se faisant vacciner non seulement pour eux-mêmes, mais pour les amis et les proches”, a-t-il martelé.

Et d’ajouter : “et cela, après tout, c’est l’enseignement de Jésus-Christ dont la naissance est au cœur de cette grande fête. Nous devrions aimer nos voisins comme nous-mêmes”. Le premier ministre a profité de son allocution pour rendre un vibrant hommage au soignants et aux personnes qui se sont auto-isolées afin de protéger les autres.

Ci-dessus le discours intégral