Covid : frappé par la pandémie, Israël refuse de fermer ses frontières aux touristes internationaux

L’Etat d’Israël, par la voix de son ministre du Tourisme, Yoel Razvozov, confirme que le pays ne sera pas fermé aux touristes en raison du Covid

Israël refuse catégoriquement de répéter les erreurs du passé. Alors que les cas de Covid continuent d’augmenter dans ce pays, le ministre du Tourisme refuse, en tout cas pour le moment, d’interdire l’accès à ce pays aux touristes internationaux en raison de la pandémie.

C’est du moins l’information obtenue ces dernières heures par notre média. En effet, à en croire le média Jerusalem Post, l’annonce a été faite par le ministre du Tourisme, Yoel Razvozov, ce mardi 29 mars lors de l’ouverture d’un événement destiné à promouvoir le tourisme méditerranéen.

Face à la presse, ses propos ont été sans ambages. “La certitude est importante pour l’industrie du Tourisme. En conséquence, je suis fier d’annoncer qu’a la suite des échanges entretenus avec le Premier ministre, Neftalli Bennett, nous sommes tombés d’accord que nous ne fermerons pas le ciel israélien aux touristes”, a-t-il déclaré.

Il convient de souligner que les assurances du ministre sont apportées aux professionnels du secteur dans un contexte où les cas grimpent en Israël. En effet, d’après les dernières informations obtenues par notre média, ces deux derniers jours, le pays a enregistré plus de 15 000 nouveaux cas.