Covid : la revue scientifique The Lancet crache le morceau : “les sous-variants d’Omicron échappent au vaccin”

Dans une étude publiée sur son site officiel ce 20 juin et consultée par Lecourrier-du-soir.com, la revue The Lancet prévient que les sous-variants du Covid échappent  aux anticorps induits par la vaccination 

Les effets de la vaccination, une nouvelle fois, sur la sellette. En tout cas, si l’on reconnaît que le vaccin a joué un rôle clé dans la lutte contre le Coronavirus, la question à se poser est désormais celle de savoir s’il reste la seule et unique solution comme le disent autorités sanitaires et experts de l’OMS.

Cette question est d’autant plus pertinente que la très prestigieuse revue scientifique The Lancet a publié, il y a une semaine, sur son site officiel une étude expliquant clairement que les nouveaux sous-variants d’Omicron échappent aux anticorps obtenus grâce à la vaccination.

Dans l’étude en question, la revue scientifique ne mâche pas ses mots. En effet, d’après The Lancet, les sous-variants du SARS-Cov2 BA.1, BA.2 et BA.3 font preuve d’une forte résistance face au vaccin. Il est tout de même important de souligner que l’étude s’est particulièrement focalisée sur le cas du BBIBP-CorV, vaccin administré en Chine.

Il convient de préciser qu’étude similaire a été confirmée par des chercheurs israéliens dont le travail a été relayé par la chaîne américaine CNN. En tout cas, interrogé par la chaîne, Dan Barouch, directeur du centre de virologie et de recherche sur les vaccins à Boston, apporte des précisions par mail.

D’après l’expert, les sous-variant de l’Omicron font baisser très fortement les anticorps neutralisants induits par les vaccins. Pire, le chercheur, dans son mail, apprend à la CNN que les sous-variants sont capables de provoquer une forte contagion chez des personnes jouissant d’une forte immunité vaccinale.

“Cependant, il est fort probable que l’immunité vaccinale continue de garantir une protection substantielle face à une sérieuse infection due aux variants BA4 et BA5”, rassure-t-il.