Covid : le plus grand fabriquant de vaccin au monde prévient : “la 3ème dose est contraire à l’éthique”, dit-il

Adar Ponnawalla, PDG de Serum Institute, le plus grand fabriquant de vaccin au monde, juge que la troisième dose est “contraire à l’éthique”

Assiste-t-on à une révolte du monde scientifique contre les doses administrées aux populations dans la lutte contre le Covid? Difficile de le dire pour le moment. Mais, ce qui est certain, c’est que la troisième dose de rappel défendue par les gouvernements commencent à inquiéter les plus grands experts sanitaires.

Et pas que! Certains laboratoires dénoncent la mesure. C’est en tout cas ce que Lecourrier-du-soir.com a appris de plusieurs médias indiens qui ont été nombreux à relayer les propos de Adar Poonawalla, PDG de Serum Institute, le plus grand fabriquant de vaccin au monde basé en Inde.

“C’est contraire à l’éthique”

Pour lui, la troisième dose de vaccin est ‘contraire à l’éthique”. “C’est contraire à l’éthique d’administrer une troisième dose au moment où plusieurs médias n’ont pas encore administré deux doses”, a-t-il martelé. Il convient de souligner que la troisième dose est déjà prescrite par plusieurs Etats, et ce malgré les réserves des autorités sanitaires.

En France, l’Etat a déjà commencé à mener une campagne en faveur de cette troisième dose dans les Ehpad. D’ailleurs, sa mise en application devait entrer en vigueur dès le 13 septembre. Et aux Etats-Unis, un panel de scientifiques a approuvé ce 18 septembre la troisième dose pour les personnes âgées de 65 ans et plus.