Covid : l’OMS déclenche une campagne de terreur et prédit 260 000 morts en Europe d’ici le 1er décembre

Après les Etats-Unis, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a déclenché une campagne de terreur, prédisant 260 000 morts en Europe d’ici le 1er décembre

Pour inciter à la vaccination des récalcitrants, les organisations internationales ainsi que les Etats semblent avoir trouvé la solution : déclencher une véritable campagne de terreur. Ainsi, si aux Etats-Unis, le Conseil scientifique table sur un chiffre de 100 000 morts d’ici décembre et invite les rétifs à se faire vacciner, au niveau de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), la même stratégie est adoptée.

En effet, ce 30 août, plusieurs médias internationaux ont relayé les propos de Hans Kluge, directeur pôle Europe de l’OMS. Dans une allocution publiée sur la chaîne YouTube du journal britannique, The Guardian, l’expert a tiré la sonnette, prédisant que 260 000 vies risquent d’être arrachées en Europe d’ici le 1er décembre.

“Trois Etats membres ont enregistré une hausse de plus de 10% de cas en l’espace de 14 jours”, a-t-il martelé, soulignant que les populations non vaccinées restent les plus exposées à la contamination. Hans Kluge a aussi tenu à insister sur le fait que le taux d’hospitalisation gagne du terrain dans plusieurs pays.

Sur la situation en Europe, l’expert ne mâche pas ses mots. “La semaine dernière, il y a eu une hausse de 11% sur le nombre de morts dans la région. Il y a même une prévision fiable qui table sur la mort de 260 000 personnes en Europe d’ici le 1er décembre”, révèle-t-il.

Hans Kluge finit son discours en invitant les non-vaccinés à se faire immuniser afin d’ “éviter plus de transmission et plus de formes graves de la maladie”.

Pour regarder la vidéo, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous.