Covid : un grand scientifique d’Oxford crache le morceau : “on ne peut pas vacciner la planète chaque 6 mois”

L’éminent scientifique britannique, Andrew Pollard, a rendu son avis sur la vaccination dans une interview accordée au média britannique The Telegraph. Il estime que la vaccination n’est pas tenable et coûte très cher

Si certains scientifiques défendent bec et ongles la vaccination qu’ils considèrent comme l’unique panacée pour sortir de cette crise sanitaire, d’autres, peu convaincus de l’efficacité des doses, ont déjà commencé à manifester leur immense colère. Pour eux, la doctrine de la vaccination obligatoire, suivie au pied de la lettre par les dirigeants politiques en Occident, est tout simplement intenable.

C’est du moins l’avis d’Andrew Pollard, éminent scientifique et professeur à Oxford. En effet, dans une interview accordée au média britannique The Daily Telegraph et lue par Lecourrier-du-soir.com, le chercheur, qui conseille Boris Johnson dans sa stratégie de lutte contre le Covid, n’a pas mâché ses mots.

“On ne peut pas vacciner la planète chaque six mois”

“On ne peut pas vacciner la planète chaque six mois. C’est intenable et c’est coûteux. A l’avenir, il nous faudra cibler les plus vulnérables”, a-t-il martelé. Dans l’interview, le scientifique anglais a fait part de son désaccord par rapport aux confinements récemment annoncés par plusieurs Etats du monde. “En un moment donné, la société doit s’ouvrir”, dit-il.

Dans l’interview accordée au média britannique, Sir Andrew Pollard s’est aussi prononcé sur la question de la désinformation. Pour lui, elle (la désinformation) est responsable de la mort de plusieurs personnes durant cette pandémie. “La désinformation met en danger la vie des gens. Il est fort probable que des gens soient devenus très malades à cause de la désinformation et qu’ils en soient morts”, déplore-t-il.