Crise entre la Chine et l’Inde : la France vend 5 avions de combat à l’Inde et empoche 7,87 milliards de dollars

0
227

En pleine tension diplomatique avec la Chine dans l’Himalaya, l’Inde vient de recevoir ses premiers rafale fabriqués en France dans un contrat estimé à 7,87 milliards de dollars

La France touche le gros lot. En effet, alors que les relations entre la Chine et l’Inde se détériorent de plus en plus, Paris vient de livrer à New Delhi ses 5 premiers rafale. D’après le média TheHindu.com, l’achat de ses 5 premiers avions de combat entrent dans le cadre d’un accord signé entre la France et l’Inde en 2016. Le coût total du contrat est estimé, selon même source, à environ 7,87 milliards de dollars. Dans la presse, on a appris qu’il s’agit d’une commande de 36 au total.

Les avions ont quitté la France lundi direction l’Inde. Le président Macron l’a confirmé dans un twitte. “Félicitations à l’Inde! Les rafales sont en cours”, a-t-il twitté en anglais. Cependant, avant leur arrivée dans la base militaire d’Ambala, en Inde, les avions de combat devront d’abord transiter par les Emirats Arabes Unis.

“Une livraison qui intervient dans un contexte de guerre l’Inde et la Chine”

Dans le gouvernement indien, la satisfaction est au rendez-vous, comme le témoignent les propos de l’ambassadeur de l’Inde en France. “Nos pilotes, avec qui je viens de m’entretenir, sont très contents. Ils sont très fiers de transférer le matériel vers l’Inde. (…) Ceci est un symbole remarquable de leur professionnalisme, de leur endurance et des compétences qu’ils ont acquises durant leur formation”, se réjouit le diplomate.

Mais, le détail très important qui n’a pas échappé à la presse indienne est le contexte dans lequel la livraison des 5 avions a eu lieu. En effet, elle se déroule en pleine crise diplomatique entre New Delhi et Pékin et déjà, certains médias en Inde se sont livrés à comparer les cinq premiers rafale au J-20 chinois, un avion de chasse furtif dont Pékin est en possession.