Crise migratoire aux USA : le Pape François débloque 500 000 dollars pour aider les migrants

0
152

Le Pape François a fait un don de 500 000 dollars aux organisations qui aident les migrants au Mexique

L’immigration de jeunes latino-américains vers les Etats-Unis ne laisse pas le Pape François indifférent. En effet, face à l’ampleur de la crise migratoire, le pape a décidé de faire un geste en faisant un don de 500 000 dollars à des organisations qui aident les migrants, tel que l’a révélé un communiqué du Vatican.

L’information a d’abord été relayée par Fox News qui, ce dimanche, a expliqué que cette somme sera distribuée à 27 organisations promues par des diocèses mexicains et des congrégations religieuses. L’information a été confirmée ce lundi par le média américain ABC qui ajoute que les organisations en question fournissent de la nourriture, du logement et des besoins urgents aux migrants.

Dans un communiqué de presse, Peter’s Pence, en charge de gérer les fonds, explique que les migrants se ruent vers les Etats-Unis à la recherche d’une vie meilleure. « (…) Des hommes et des femmes, souvent accompagnés de jeunes enfants, fuient la pauvreté et la violence espérant trouver une meilleure vie aux Etats-Unis. Mais, la frontière américaine leur est fermée », dénonce-t-il.

« La couverture médiatique de cette urgence a chuté »

Sur son site internet, Peter’s Pence a souligné que les fonds distribués serviront à prendre soin de 75 000 migrants qui sont entrés sur le territoire américain depuis 2018. Toutefois, Peter’s Pence dénonce l’absence de couverture médiatique sur la condition des migrants. « La couverture médiatique de cette urgence a chuté et en conséquence, l’aide aux migrants (allouée aux organisations, ndlr) par les gouvernements et les particuliers aussi », écrit-il.

Rappelons que le Pape est connu pour sa position ferme sur la gestion de la crise migratoire en Occident. En Juin 2018, dans une interview accordée à l’agence Reuters, il s’était durement attaqué à la politique néo-colonialiste en Afrique. « Nous devons investir en Afrique, mais de manière ordonnée et créer de l’emploi, pas aller en Afrique pour exploiter ce continent », disait le souverain pontife.