Crise politique aux Etats-Unis : voici pourquoi les Démocrates veulent destituer Donald Trump

0
131

Depuis quelques heures, les Etats-Unis vivent une véritable crise politique qui secoue l’administration Trump à la suite de la décision des Démocrates d’enclencher le processus de destitution du président, plus connu sous le nom de « Impeachment ». Pendant que le tintamarre médiatique bat son plein, Lecourrier-du-soir.com a mené une investigation sur une affaire qui tient en haleine des millions d’Américains.

Alors, de quoi s’agit-il ? Tout a commencé le 25 juillet lorsque le président américain, Donald Trump, s’entretient au téléphone avec le nouveau président ukrainien, Volodymir Zelensky. Deux mois plus tard, la presse révèle que durant cet entretien téléphonique, Donald Trump avait parlé de Joe Biden, actuellement son plus redoutable rival pour les élections de 2020.

D’après un lanceur d’alerte et les médias américains, Trump avait fait pression sur le président ukrainien pour qu’il coopère avec son avocat, Rudy Guliani, afin d’ouvrir une enquête sur le fils de Joe Biden qui travaillait en Ukraine. Trump confirme avoir parlé de Joe Biden dans l’entretien téléphonique mais nie avoir fait pression sur Zelensky.

En effet, Rudy Guliani, avocat de Trump, accuse Joe Biden d’avoir fait pression sur l’ex président ukrainien Petr Poroshenko afin d’obtenir le limogeage de l’ex procureur général ukrainien. Le but était d’empêcher une enquête visant une entreprise ukrainienne dont le fils de Joe Biden, Hunter Biden, était un des cadres. Toujours selon Guliani, l’administration ukrainienne avait comploté pour aider Hillary Clinton lors des élections américaines de 2016.

Alors, de quoi le fils de Joe Biden est-il accusé ? Hunter Biden faisait partie du conseil d’administration de Burisma Holdings, la plus grande entreprise pétrolière et gazière d’Ukraine. Hunter Biden a travaillé dans cette compagnie de 2014 à 2019. Burisma appartient à Mykola Zlochevsky, un richissime homme d’affaires ukrainien et ex ministre des ressources naturelles et de l’écologie.

Zlochevsky et Burisma ont fait l’objet d’une enquête de la part de la justice ukrainienne pour blanchiment d’argent, enrichissement illicite et corruption. Mais, l’enquête n’avait rien donné. Le fils de Joe Biden ne faisait pas l’objet d’une enquête. Donc, le procureur général de l’époque, Victor Shokin, ne représentait pas une menace pour Hunter.

Cependant, en 2016, Joe Biden fait pression sur le président ukrainien pour qu’il limoge le procureur général. Pourquoi ? En raison de son incompétence, Shokin avait été licencié et il fut remplacé par Yuriy Lutsenko. Dans une interview accordée à John Solomon, journaliste au média américain The Hill, Lutsenko confirme que Biden avait bien fait pression sur le président ukrainien pour que Shokin soit viré afin de protéger Burisma.

Au moment de cette interview, Lutsenko avait décidé de tout balancer sachant qu’il était sur le point d’être limogé. Lutsenko, sachant aussi que le président Petr Poroshenko allait être renversé, tenta alors de séduire l’administration Trump. Sans rien vérifier, le journaliste Solomon pris les accusations de Solomon pour argent comptant.

Jusqu’ici, aucune enquête n’a été ouverte contre le fils de Biden. Mais, pour les Démocrates accablent Trump et veulent l’évincer par tous les moyens. Pour Trump, c’est une farce. « C’est une farce. Impeachment pour ça ? », s’interroge-t-il. Le président ukrainien, Zelensky, a, quant à lui, réfuté les accusations et assure qu’aucune pression n’avait été faite sur lui.