Cyber-criminalité : les banques russes ont perdu 919 400 dollars en 2018

0
171

Les cyber-attaques ont fait perdre aux banques russes 919 400 dollars en 2018
Les banques russes, proie facile de la cyber-attaque. En effet, un rapport du FinCert (Financial Sector Computer Emergency Response Team), organisme chargé de parer aux attaques contre des banques, a conclu, en marge du Congrès International de la Finance, que les banques russes ont perdu 919 400 dollars en 2018.

Les attaques, perpétrées en 2018, proviennent, selon le rapport, de Cobalt et Silence Hacker, deux groupes spécialisés dans le piratage informatique et qui sévissent sur le net. Leurs cibles sont souvent des banques présentes en Europe de l’Est. « Selon FinCert, les agences de crédit et de finance de la Russie ont perdu 691 700 dollars dans des attaques perpétrées par Cobalt et au moins 226 300 dollars dans des attaques menées par Silence Hacker », révèle le rapport.

« Les guichets automatiques attaqués »

Dans son rapport, FinCert note que les pertes engendrées par ces attaques sont tout de même moins importantes que celles causées par les sabotages des deux groupes de piratage en 2017 sans toutefois fournir des données sur les pertes liées à l’année 2017. Dans la presse, des informations sont fournies sur le groupe Cobalt.

En effet, dans un article du média américain, Threat Post, on nous apprend que le groupe Cobalt est un réseau de cybercriminalité créé en 2016 et qui cible principalement les banques basées en Europe de l’Est. Cobalt group est accusé d’avoir déjà attaqué des guichets automatiques dans certains pays du monde, notamment en Russie.