Décès de la romancière noire américaine Toni Morrison : un baobab de sagesse est tombé

0
193

Toni Morrison, romancière noire américaine, est décédée ce 5 août à l’âge de 88 ans. Son décès a été annoncé par sa famille dans un communiqué ce 6 août

Toni Morrison n’est plus. L’une des plus grandes femmes de Lettres du 20ème siècle nous a quittés ce mardi 5 août. L’annonce du décès de la romancière afro-américaine a été faite par sa famille dans un communiqué. « C’est avec une profonde tristesse que nous partageons avec vous la nouvelle que notre mère adorée s’en est allée hier soir après une courte maladie », peut-on lire.

La famille a demandé à ce qu’on respecte sa vie prive et s’est dite disposée à partager d’autres informations avec le public concernant les cérémonies funéraires dans un futur proche. Le décès de Toni Morrison a attiré l’attention des médias du monde entier, notamment américains qui ont tous tenu à rendre hommage à une des figures les plus emblématiques de la littérature américaine et au-delà anglo-saxonne.

« La première femme noire à obtenir le Prix Nobel de Littérature »

Toni Morrison est partie laissant derrière elle un riche héritage et un parcours impressionnant. En effet, née en 1931 en Ohio, elle a fréquenté l’université de Howard où elle a étudié le théâtre et où elle a rencontré son premier amour, Harold Morrison, architecte jamaïcain avec qui elle a eu deux enfants, Harold et Slade. Le couple se sépare en 1964.

En 1953, elle avait déjà obtenu une licence en anglais à Howard et obtiendra son Master dans la même discipline deux ans plus tard à Cornwell. Elle enseignera l’anglais pendant deux ans à l’université de Southern Texas avant de retourner à Howard. Elle se fera plus tard connaître dans la littérature, grâce à son premier roman « The Bluest Eye » sorti en 1970.

Dans sa carrière d’écrivain, elle a été distinguée à plusieurs reprises. En effet, en 1977, elle obtient le prix National Book Critics Circle pour son roman « Song of Solomon » et 1988, elle obtient le Pulitzer Prize pour son roman « Beloved ». Mais, son plus grand succès arrivera en 1993 lorsqu’elle obtient le prix Nobel de Littérature, devenant ainsi la première femme noire et la première noire américaine à obtenir une telle distinction. En tout, elle a écrit 11 romans dans sa vie.