Dégradations de mobilier urbain : la ville de Rennes porte plainte contre les Gilets Jaunes

0
74

Après les dégradations dans la ville de Rennes en marge de l’Acte 15 des Gilets Jaunes, la maire de Rennes, Nathalie Appéré, a annoncé ce 23 février que sa ville portera plainte

La Mairie de Rennes a porté plainte pour détériorations après l’acte 15 de ce samedi. C’est en tout cas ce qui a été annoncé dans un communiqué par Nathalie Appéré, maire de la ville. Dans le communiqué, cette dernière regrette que le consigne de ne pas manifester ne soit pas respecté par les Gilets Jaunes.

« Malgré l’interdiction de manifestation prononcée par la préfecture et le dispositif de sécurité exceptionnel des forces de l’ordre, dont je tiens à saluer l’engagement, la manifestation a été émaillée de heurts et d’actes de dégradation contre des vitrines et du mobilier urbain », déplore la maire.

« La Ville, comme elle le fait systématiquement, portera plainte »

Dans le communiqué, Nathalie Appéré s’érige en défenseur des commerçants dont les activités ont été fortement troublées par les manifestations. « Au terme de cet énième samedi de débordements, chacun peut comprendre l’exaspération des Rennaises et Rennais, à commencer par celles des commerçants dont l’activité est fortement fragilisée par des samedis de mobilisation à répétition », peut-on lire.

Le communiqué ajoute : « la Ville, comme elle le fait systématiquement, portera plainte pour les détériorations commises sur les biens publics. Les services municipaux sont d’ores et déjà à pied d’œuvre, et le seront dans les prochains jours, pour nettoyer et réparer les dégâts provoqués par les casseurs ».