Élection présidentielle au Sénégal : voici ce que la chaîne américaine CNN pense de Sonko

0
242

(Un travail de synthèse mené par le journaliste Cheikh DIENG, basé en France)

A deux jours de la présidentielle au Sénégal, des médias du monde entier se focalisent sur le candidat Ousmane Sonko. Après Le Monde, c’est au tour du média américain CNN et du média espagnol El Pais de livrer leur avis sur ce jeune candidat qui a bouleversé le paysage politique sénégalais

A deux jours de la présidentielle au Sénégal, les médias du monde entier braquent leurs yeux sur le pays de la Téranga. En pleine période de campagne électorale, les candidats, lorgnant le fauteuil présidentiel, tentent à tout prix de convaincre. Dans cette dernière ligne droite avant la présidentielle du 24 février, il y a une bataille qu’aucun candidat ne voudrait perdre : la bataille médiatique.

Si vous pensez que les médias internationaux ne se préoccupent pas de la présidentielle sénégalaise, vous vous trompez. La présidentielle 2019 suscite autant d’intérêt dans la presse francophone que dans celle anglophone et hispanique. C’est pour cette raison particulière que le très grand média CNN s’est intéressé à cette élection cruciale pour le destin du Sénégal.

En effet, dans un article publié par CNN ce 22 février 2019 et intitulé « Le plus jeune candidat à la présidentielle sénégalaise veut couper le cordon ombilical avec la France », la très puissante chaîne américaine s’est particulièrement focalisée sur le candidat du Pastef Ousmane Sonko.

« Sortir du F CFA, l’une des décisions phares de Sonko »                                      

L’article écrit par le journaliste américain Kieron Monks fera certainement plaisir aux sympathisants du jeune leader politique sénégalais qui, ces dernières années, est devenu un véritable phénomène médiatique et un opposant redoutable qui risque de créer une grande surprise dans cette présidentielle.

D’ailleurs, ce n’est pas un hasard si CNN compare Sonko à Thomas Sankara en raison de sa position décomplexée sur des questions cruciales, telles que le FCFA et la mainmise de la France sur l’économie des pays africains. « L’une des décisions phares de Sonko est sa volonté de remplacer le FCFA par une monnaie nationale », écrit Kieron Monks.

« Sonko a trouvé un écho particulier chez les jeunes »

Décrivant la campagne de Sonko, CNN souligne les efforts colossaux déployés par le candidat de Pastef. « Sonko, un novice dans la politique sénégalaise, a mené une campagne énergétique caractérisée par le ralliement de sympathisants zélés et par une présence très importante sur les réseaux sociaux. Le plus jeune candidat à la présidentielle a trouvé un écho particulier chez les jeunes », note CNN.

Il convient de noter que Sonko n’attise pas seulement la curiosité de la presse américaine. En Espagne aussi, les médias s’intéressent à son profil. Ainsi, ce 22 février, le très grand média espagnol, El Pais, lui a consacré un article intitulé : « Ousmane Sonko, l’outsider qui défie la vieille classe politique sénégalaise ». Le chapeau de l’article d’El Pais est frappant. « La candidat de 44 ans émerge dans la campagne avec un discours fait de fierté patriotique qui galvanise les jeunes », peut-on lire.

« Ses meetings sont noirs de monde »

Parlant de Sonko, El Pais écrit : « (…) Ses meetings sont noirs de monde et attisent les passions. Des milliers de jeunes enthousiastes écoutent ses discours à la radio, les lisent à travers la presse et les suivent sur les réseaux sociaux. (…) Il a promis de sortir le Sénégal du FCFA, une monnaie coloniale que le pays partage avec sept autres pays africains. Il a aussi promis de renégocier les contrats signés entre le Gouvernement et les entreprises étrangères avec l’objectif de privilégier davantage les entreprises nationales, de mener une politique de décentralisation et de créer de l’emploi pour les jeunes. »

A deux jours d’une présidentielle cruciale, Ousmane Sonko a déjà remporté une bataille médiatique cruciale, en suscitant une réaction impressionnante des médias du monde entier. Reste à savoir s’il arrivera à conquérir le pouvoir face à un candidat-président (Macky Sall) qui ne veut rien lâcher.

Pour lire les articles de CNN et d’El Pais sur Sonko, cliquez ici : CNN, El Pais