Elections en Espagne : le Sénégalais Serigne Mbaye, ex migrant clandestin, recruté par le parti Podemos à Madrid

0
191

De sans-papier clandestin à figure politico-médiatique de premier plan. En Espagne, Serigne Mbaye est mis sur un piédestal. Le ressortissant sénégalais qui a foulé le sol espagnol en 2006 au bout d’un périple de plusieurs jours en mer vient d’être promu à un poste qui risque de faire des jaloux. En effet, le Sénégalais, âgé de 45 ans, vient de rejoindre l’équipe du parti politique d’extrême-gauche, Unidas Podemos pour les prochaines élections autonomes de Madrid prévues ce 4 mai prochain.

L’annonce de cette nouvelle a été faite par Pablo Iglesias, secrétaire général du parti et qui a récemment démissionné de son poste de vice-président du gouvernement espagnol dirigé par le socialiste, Pedro Sanchez. Dans un message posté sur son compte Twitter, le leader de Podemos n’a pas caché sa joie d’avoir Serigne Mbaye à ses côtés pour faire barrage à Isabel Diaz-Ayuso, actuelle présidente de la Communauté de Madrid et membre du parti de droite, Parti Populaire (PP).

“Merci Serigne Mbaye”

“Nous continuons à nous élargir. Merci Serigne Mbaye pour ton exemple et ton engagement. C’est une fierté que tu représentes le Madrid de tous et de toutes”, peut-on lire dans le message de Pablo Iglesias.

Pour les dirigeants du parti Unidas Podemos, le recrutement de Serigne est crucial pour mettre au devant de la scène médiatique le racisme et la stigmatisation dont sont victimes les étrangers en Espagne et particulièrement les sans-papiers subsahariens qui, pour survivre, sont obligés de se livrer à la vente à la sauvette dans les grandes villes espagnoles.

“Les gens ont besoin d’une vie digne”

Conscient des enjeux du moment, Serigne Mbaye, devenu citoyen espagnol depuis un certain temps, n’a pas manqué d’exploiter cette immense opportunité qui lui a été offerte pour appeler les habitants de Madrid à voter le 4 mai. “Le 4 mai, c’est le jour (de vote, ndlr). Il faut aller voter afin de voir le vrai changement de Madrid”, a-t-il lancé dans une vidéo postée sur son compte Twitter officiel.

Dans la même vidéo, il a tenu à expliquer les raisons qui l’ont poussé à rejoindre la liste d’Unidas Podemos. “J’ai décidé de rejoindre la liste d’Unidas Podemos parce qu’ils me l’ont proposé. Et c’est une opportunité de pouvoir être là où se décident les choses, pouvoir défendre les droits des gens, aussi bien sur le plan social que politique. Les gens ont besoin d’une vie digne”, a-t-il déclaré.

‘L’extrême-droite espagnole menace de le déporter”

L’intégration de Serigne Mbaye dans la liste d’Unidas Podemos semble ne pas plaire à tous. Car, peu après l’annonce de cette nouvelle, le parti d’extrême-droite, VOX, (qui a fait de la lutte contre l’immigration clandestine le fer de lance de sa politique nationale) a menacé de le déporter une fois arrivé au pouvoir

Pour rappel, avant d’obtenir la nationalité espagnole, Serigne Mbaye a d’abord été vendeur à la sauvette. Il est aujourd’hui membre du syndicat des “Manteros” (vendeurs à la sauvettes en Espagne) et membre de l’Association des Sans-Papiers. Serigne est également actionnaire d’une coopérative agroécologique qui a ouvert le premier restaurant agroécologique à Madrid.