Electrification du Rwanda : Paul Kagame obtient un prêt de 20 millions de dollars des pays de l’OPEP

0
202

Le Rwanda a obtenu des pays de l’OPEP un prêt de 20 millions de dollars dans le cadre de sa politique d’électrification de l’ensemble du pays

Pour faire face aux défis énergétiques, le Rwanda se tourne vers les fonds OPEP pour le développement international (institut fondé par les Etats membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole) pour emprunter des sommes faramineuses à la hauteur des objectifs que s’est fixé le gouvernement de Paul Kagame.

C’est du moins l’information que Lecourrier-du-soir.com a obtenue ce 16 mars de l’institution elle-même qui l’a publiée sur son site officiel. En effet, d’après un communiqué publié par le fonds OPEP et intégralement lu par notre média, le gouvernement rwandais a emprunté 20 millions de dollars pour accroître son accès à l’énergie.

“Le Rwanda vise une électrification nationale du pays”

Selon la même source, il s’agira pour le gouvernement rwandais d’alimenter en électricité environ 270 000 foyers basés dans les localités de Muhanga, Kamonyi et Gakenke. Dans le communiqué en question, on pouvait lire : ” le prêt devrait aider à doubler les taux d’électrification dans les trois localités visées.”

Et d’ajouter : “l’accès à l’électricité dans les zones rurales tourne aux alentours de 15% alors qu’il est de 76% dans les zones urbaines. Le Stratégie Nationale pour la Transformation mise en place par le gouvernement du Rwanda vise à faire du Rwanda le premier pays africain à atteindre une électrification au niveau national”.

Dans le communiqué, les détails du projet sont dévoilés. En effet, il s’agit d’installer 520 transformateurs et des lignes électriques sur une distance de 1 600 kilomètres. Il convient de souligner que ce n’est pas la première fois que le Rwanda se tourne vers ses partenaires internationaux au moment d’emprunter.

“500 millions d’euros de la Banque Mondiale”

En effet, en février dernier, le pays avait obtenu un prêt de 500 millions d’euros de la part de la Banque Mondiale pour faire face aux graves conséquences de la crise sanitaire. D’après le média New Times qui donnait l’information, l’argent devait servir à faire face à la précarité exacerbée par la décision du président Paul Kagame de recourir au confinement afin de juguler la contamination du virus dans le pays.

Ces fonds sont d’autant plus attendus par le pays que d’après un rapport de la Banque Mondiale, le taux de pauvreté pourrait connaître une hausse de 5,1% et pourrait concerner quelque 32 millions d’Africains.

Pour lire le communiqué dans sa version originale, cliquez ici : OPEP Rwanda