Emirats Arabes Unis : une haute autorité pro-Israël crache le morceau : “nous devons arrêter l’antisionisme”, dit-il

A l’occasion du 125ème anniversaire du Sionisme, l’Etat d’Israël se réjouit d’avoir obtenu le soutien de taille d’une importante personnalité politique des Emirats Arabes Unis qui a ouvertement appelé à lutter contre l’antisionisme et l’antisémitisme dans le monde arabe 

Dans le monde arabe, le Sionisme commence à conquérir les esprits. Rejeté par une importante frange de la population palestinienne et des soutiens de la cause palestinienne dans le monde, le Sionisme poursuit son petit bonhomme de chemin et semble désormais inarrêtable.

En tout cas, à l’occasion de ses 125 ans d’existence, l’idéologie ne fait plus peur dans le monde arabe et est même défendue par d’éminentes autorités des Emirats Arabes Unis. Parmi eux, figure Ahmad Obayd Al-Mansouri qui a livré son opinion dans un entretien accordé au média israélien, Jerusalem Post.

“Je respect le Sionisme”, a-t-il martelé. Et d’ajouter : “j’ai un grand respect pour l’Etat d’Israël, pour nos amis, frères, sœurs et cousins juifs. En fait, nous sommes des frères avant d’être des cousins”. Interrogé par le média israélien, AlMansouri appelle à la fin de la délégitimation de l’Etat d’Israël.

“Nous devons arrêter l’antisémitisme, l’antisionisme et la délégitimation d’Israël. Les gens devraient avancer et essayer de construire des ponts”, implore-t-il. Des propos bien accueillis en Israël par des autorités politiques et religieuses qui érigent l’homme politique émirati en un exemple pour le monde arabe.

Il convient de souligner que les propos d’AlMansouri sont tenus dans un contexte où Israël et plusieurs pays du monde arabe envisagent de normaliser leurs relations diplomatiques. Avec le Maroc, le Soudan et les Emirats Arabes Unis, c’est déjà fait. Il reste désormais à convaincre l’Arabie Saoudite qui continue toujours de militer pour une solution à deux Etats.