Espionnage à grande échelle : nos gouvernants profitent du Coronavirus pour nous surveiller en masse

0
160

Le coronavirus est devenu une pandémie mondiale qui a déjà fait des milliers de morts. Les chiffres sont impressionnants. En l’espace de quatre mois, le virus a déjà arraché la vie à 16 857 personnes et en a infecté 383 420 dans le monde. Aucun continent n’est épargné, et au cœur de l’Europe, le virus emporte tout sur son passage. En France, plus de 800 personnes en sont mortes. En Espagne, il a fait plus de 2.000 morts et en Italie, c’est un véritable carnage, avec plus de 7.000 morts.

La progression rapide du virus a pris de court nos gouvernants qui, pour masquer leur incompétence, en ont profité pou prendre des décisions qu’ils n’auraient jamais osé prendre en tant de paix, telles que restreindre nos libertés les plus fondamentales sous le simple prétexte que nous sommes en guerre. Ainsi, après avoir imposé le confinement total dans certains pays, ce n’est plus suffisant pour eux. Ils ont désormais tous les droits de s’immiscer dans des vies privées en nous surveillant chaque minute qui passe comme si nous étions des suspects.

En effet, plusieurs Etats du monde ont récemment annoncé des décisions qu’ils n’auraient jamais osé prendre il y a six mois, en nous mettant en quarantaine malgré nous et en nous imposant, tout d’un coup, un mode de vie auquel nous n’aurions jamais imaginé avoir droit il y a tout juste six mois. Nous sommes désormais dans des prisons à ciel ouvert. Et ce n’est pas une exagération.

Pour lutter contre le Coronavirus, nos gouvernants disent avoir trouvé une méthode efficace pour y arriver, sans nous demander notre avis. Je pensais qu’ils venaient comme par magie de trouver un vaccin, mais apparemment non. Ils étudient la possibilité de traquer nos téléphones portables. Cela se passe déjà en Israël où l’Etat israélien a autorisé le Shin Bet, service de sécurité nationale israélien, à accéder aux téléphones des citoyens.

Et cette mesure est en train de se répandre, à grand pas, en Europe où les gouvernements Italien, espagnol, allemand et anglais veulent l’imposer à leurs citoyens. C’est en effet ce qu’a révélé le média américain, Fox News, qui annonce que la Grande-Bretagne, l’Allemagne et l’Italie sont en train de mettre en place des outils très sophistiqués afin d’identifier les porteurs du virus et les personnes qu’ils auraient infectées.

D’après Fox News, dans certaines parties de l’Italie, les autorités disposent déjà d’un support de données leur permettant de savoir à temps réel les endroits dans lesquels le confinement n’est pas respecté. Les détenteurs de téléphones n’ont pas été identifiés, cependant les autorités ont pu apprendre que 30% des Italiens n’ont pas suivi les consignes de rester chez eux.

L’Espagne où l’état d’alerte a été prolongé pour une durée de deux semaines n’est pas en reste. Après la mort de plus de 2.000 citoyens, le gouvernement socialiste dirigé par Pedro Sanchez est entré en contact avec les opérations téléphoniques afin de mieux lutter contre la propagation rapide du virus. Désormais, les déplacements des citoyens sont suivis à la loupe par le gouvernement grâce au Big Data.

Aux Etats-Unis, il y a trois jours, la chaîne CNBC avait déjà révélé que la Maison Blanche était entrée en contact avec les GAFA (Google, Apple, Facebook… et autres) afin de savoir comment limiter la propagation du virus sur le sol américain en ayant recours à une surveillance massive des téléphones portables des citoyens.

Le Coronavirus est en train de nous faire revivre la triste année 2001, date à laquelle le Patriot Act avait été mis en place par l’administration Bush, et nous connaissons la suite. Des millions d’Américains avaient été mis sous surveillance, leurs téléphones portables espionnés et le gouvernement fédéral était devenu, tout d’un coup, un BIG GOVERNMENT doté de tous les pouvoirs, parfois totalement illégitimes, pour s’ingérer dans la vie privée des citoyens sous le simple prétexte de lutter contre un ennemi.

Les méthodes que nous imposent nos dirigeants pour faire face au Coronavirus sont-elles efficaces ou pas ? Pour le moment, difficile de fournir une réponse. Ce qui est certain, c’est que le Coronavirus est en train de leur conférer des superpouvoirs qu’ils n’avaient pas dans le passé, tandis que nous, pauvres citoyens, sommes privés de nos droits les plus élémentaires. Le Coronavirus a complètement changé le visage du monde et désormais rien ne sera plus comme avant.