Exclusif : à 2 jours de la manif Gilets Jaunes, le gouvernement envisage de limiter les rassemblements

0
217

Emmanuel Macron a promis des décisions ce vendredi 11 septembre sur la progression du Covid-19 en France. Le président n’a pas voulu fournir davantage de détails mais Bruno Lina, membre du Conseil scientifique, a fait savoir, dans une interview accordée à France Info ce jeudi 10 septembre, que les rassemblements de plusieurs dizaines de personnes pourraient être limités, ce qui serait un coup dur pour les Gilets Jaunes qui ont programmé un grand rassemblement national ce 12 septembre

Le gouvernement ne veut prendre aucun risque au moment où la France fait face à la menace d’une éventuelle seconde vague, tel que cela se passe en Espagne, pays voisin. Pour éviter à tout prix ce scénario, Emmanuel Macron et son gouvernement se penchent sur le Conseil scientifique pour prendre des décisions. Et les rassemblements réunissant une foule immense pourraient être limités ou interdits.

C’est en tout cas ce qu’a fait savoir Bruno Lina, membre du Conseil scientifique lors d’une interview accordée à France Info. “Il n’y a pas de chiffre magique mais il est clair que quand on a un groupe de 70 personnes, on a dix fois plus de chances de rencontrer quelqu’un qui est malade que si on est à un groupe de 7”, a-t-il déclaré.

“Cela fait partie des éléments qui sont sur la table”

Et d’ajouter : “donc, il s’agit de définir effectivement ces espèces de bulles sociales qui permettent de continuer à avoir des contacts, voir des gens, à aller au restaurant, recevoir, mais en évitant des brassages trop importants”. Bruno Lima a aussi révélé que la démarche anglaise est sur table.

En effet, répondant à la question de savoir si la méthode anglaise qui consiste à interdire les rassemblements de plus de 6 personnes, y compris à la maison, est une bonne mesure, il a rétorqué : “la démarche des Anglais reprise par d’autres pays est aussi intéressante. (…) Effectivement, cela fait partie des éléments qui sont sur la table”.

Il convient de rappeler que le gouvernement n’hésiterait pas à limiter le nombre de participants aux rassemblements car la loi lui permettant de le faire a été prolongée jusqu’en mars 2021. Ce dispositif, selon des informations de LCI, devait prendre fin ce 30 octobre.

Pour lire l’interview dans sa version originale, cliquez ici : France Info