Exclusif : en guerre contre la Russie, l’OTAN n’exclut plus d’intervenir militairement au Mali

En marge du Sommet de l’OTAN qui s’est déroulé à Madrid cette semaine, le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, n’exclut pas l’hypothèse d’une intervention de l’OTAN au Mali pour achever le terrorisme 

Face à la présence russe en Afrique, l’Occident ne rigole plus et décide de sortir la grosse artillerie pour défendre son pré carré. Pour ce faire, une intervention militaire de l’OTAN au Sahel n’est pas exclue à la suite de l’expulsion des forces militaires françaises par la junte militaire malienne au pouvoir depuis août 2021.

C’est du moins l’information relayée par plusieurs médias fiables dont le média WtvBam qui cite l’agence de presse Reuters. En effet, d’après ce média qui cite José Manuel Albares, ministre espagnol des Affaires étrangères, une intervention militaire de l’OTAN est bien possible pour lutter contre le terrorisme.

“Nous ne l’écartons pas”, a prévenu le chef de la Diplomatie espagnole en marge du sommet de l’OTAN qui s’est tenu cette semaine à Madrid. Et José Manuel Albares d’ajouter : “si c’était nécessaire et si cela (le terrorisme) représentait une menace à notre sécurité, nous le ferions”.

Il convient de rappeler que la présence russe au Mali n’a jamais été du goût des Occidentaux, notamment de la France qui l’a vigoureusement dénoncée. Cette présence de forces russes est d’autant plus dure à avaler pour Paris qu’elle fait perdre à la France la mainmise d’un territoire stratégiquee dans sa guerre contre le terrorisme au Sahel.

En tout cas, ce 29 juin, sur les réseaux sociaux, l’hypothèse d’une intervention militaire de l’OTAN suggérée par le ministre espagnol des Affaires étrangères a déclenché de vives réactions.

Le ministre Espagnol des Affaires étrangères, #José #Manuel #Albares n’exclut pas une intervention de l’OTAN au Mali. Alors, c’est simple, L’OTAN à la recherche d’un terrain neutre s’accentue sur le MALI pour déplacer la guerre OTAN vs RUSSIE en AFRIQUE”, a réagi l’internaute Massimo Moratti. 

L’internaute malien Diarrasouba a été plus dur. “L’OTAN a détruit la Libye et tu Kadhafi devant tous les africains sans que personne ne bronche et aujourd’hui c’est le tour du Mali et personne ne bronche. Ne savez-vous pas que c’est à chacun son tour ? Après le Mali ça sera qui?”, s’interroge-t-il.