Exclusif : les Etats-Unis se tournent vers le gaz et le pétrole vénézuélien, Maduro a pris contact avec Joe Biden

Une délégation américaine a rencontré le président vénézuélien, Nicolas Maduro, ce 08 mars, a confirmé Nicolas Maduro lui-même dans une allocution télévisée 

Nicolas Maduro, grand gagnant de la Guerre en Ukraine? Cette question semble avoir toute sa pertinence compte tenu de l’évolution de la crise qui secoue le monde depuis plus d’une semaine. Pourtant, jadis totalement isolé par Washington et ses alliés, le régime vénézuélien est en train de regagner une reconnaissance internationale perdue depuis belle lurette.

En effet, Lecourrier-du-soir.com a appris de sources fiables que Nicolas Maduro est entré en contact avec des émissaires du gouvernement américain qui a décidé de se tourner vers Caracas pour s’approvisionner en gaz et en pétrole après les sanctions contre la Russie annoncées par le président Biden.

Ainsi, comme l’ont révélé plusieurs sources dont le média sud-américain Telesur, l’information a été révélée par Nicolas Maduro lui-même. Dans une allocution diffusée par la chaîne nationale, le successeur d’Hugo Chavez confirme avoir participé à cette rencontre avec Jorge Rodriguez, président de l’Assemblée nationale et la députée Cilia Flores.

“Nous nous attachons à la vérité”

Face à la presse, le président vénézuélien a souligné la nécessité de réactiver la voie diplomatique. “Nous nous attachons à la vérité, nous nous attachons à la bonne volonté, à la bonne diplomatie et au bon sens afin de faire avancer la paix dans notre région et dans le monde”, a-t-il déclaré, sans donner davantage d’informations sur les sujets abordés avec la délégation américaine.

La rencontre entre le président vénézuélien et la délégation américaine a été confirmée par le New York Times qui nous a appris ce 5 mars que les pourparlers entre les deux gouvernements sont les plus importants tenus depuis des années. D’après le média américain, des sources proches de Biden ont confirmé la nécessité de se tourner vers Caracas pour s’approvisionner en pétrole et en gaz.

“Marco Rubio en colère”

Mais, ce n’est pas tout. A en croire le New York Times, les Etats-Unis veulent briser tout lien entre la Russie et des nations sud-américaines afin de mieux isoler Moscou. Pour ce faire, un rapprochement avec les régimes considérés comme amis du Kremlin est donc nécessaire.

Il faut dire que le rapprochement entre Washington et Caracas fait déjà grincer des dents. Car, ce 8 mars, Marco Rubio, très influent homme politique américain et farouche opposant au régime de Maduro, a dénoncé le deal entre les deux pays. “Un deal pétrolier avec Maduro n’aura que très peu d’impact sur nos prix du gaz. Mais, il permettra au régime de Maduro de voler des millions de dollars”, a-t-il dénoncé.