Exclusif : l’Etat d’Israël débloque 317 millions dollars pour doubler le nombre de colons dans le Golan occupé

Le gouvernement israélien vient de débloquer 317 millions de dollars pour doubler la population du Golan dans les prochaines années et renforcer la colonisation juive déjà très critiquée par les défenseurs de la cause palestinienne

Un gigantesque projet qui risque de provoquer l’immense colère des défenseurs de la cause palestinienne. Ces derniers ont pourtant sauté de joie ce 26 décembre après avoir appris que 125 pays ont approuvé une enquête de l’ONU contre des crimes de guerre commis par Israël lors de la guerre de Gaza de mai 2021. Cependant, ce dimanche, leur joie risque d’être de courte durée.

En effet, plusieurs médias israéliens et internationaux ont fait état de la somme colossale débloquée par le gouvernement israélien pour doubler le nombre de colons dans le Golan, ce que les défenseurs de la cause palestinienne qualifieraient de “colonisation juive”. A en croire le média israélien Times Of Israel, l’Etat d’Israël a débloqué 317 millions de dollars pour mettre en marche ce projet très controversé.

Face à ses ministres, le nouveau premier ministre israélien, Naftali Bennett, n’a pas caché son agenda. “C’est notre moment. C’est le moment du Golan. Après de longues et statiques années en ce ce qui concerne la colonisation, notre objectif aujourd’hui est de doubler la colonisation dans le Golan”, déclare-t-il.

D’après les informations fournies par la même source, l’objectif de l’Etat d’Israël est de relancer la démographie du Golan pour les années 2022 et 2025, le but final étant d’atteindre les 100 000 résidents dans les années à venir. Dans un communiqué rendu public ce 26 décembre, le gouvernement israélien s’est expliqué sur ce projet qui risque de provoquer un vif tollé à l’international.

L’Etat d’Israël dit vouloir ajouter 7 300 résidences dans les 5 prochaines années. “L’objectif de cette décision est de doubler le nombre de résidents dans le Golan dans les prochaines années, par exemple, y ajouter 23 000 dans la zone”, précise le communiqué lu par Lecourrier-du-soir.com.