Exclusif : Pfizer vient d’être poursuivi en justice par Moderna pour avoir volé son brevet concernant le vaccin anti-Covid

Le laboratoire Moderna vient de déposer une plainte contre Pfizer et BioNTech qu’il accuse d’avoir violé son brevet de technologie mRNA qui a été cruciale dans la fabrication du vaccin contre le Covid

Pfizer, encore une fois dans la sellette. Après avoir été récemment condamné à une amende de 84 millions de dollars pour avoir escroqué le gouvernement britannique, le richissime laboratoire américain qui a engrangé des milliards de dollars durant la pandémie vient d’être poursuivi par son concurrent Moderna.

C’est l’information qui est tombée ce 26 août et confirmée par plusieurs sources américaines dont le New York Times. En effet, d’après cette source, Moderna a déposé une plainte contre Pfizer et BioNTech, les accusant d’avoir violé son brevet concernant le vaccin anti-Covid.

Dans son travail d’investigation, Lecourrier-du-soir.com a pu retrouver ce vendredi le communiqué officiel de Moderna publié sur son site officiel. “Moderna croit que le vaccin de Pfizer et de BioNTech a violé le brevet (de Moderna) déposé entre 2010 et 2016 concernant la technologie mRNA”, précise le communiqué.

Et d’ajouter : “cette technologie avant-gardiste a été déterminante dans le développement du vaccin mRNA de Moderna, Spikevax. Pfizer et BioNTech ont copié cette technologie, sans l’autorisation de Moderna, pour fabriquer le comirnaty (vaccin de Pfizer, ndlr)”. Le patron de Moderna, Stéphane Bancel, n’a pas manqué de réagir.

“Nous déposons ces plaintes pour protéger la plateforme innovative de la technologie mRNA que nous avons inventée, dans laquelle nous avons investi des milliards de dollars et que nous avons brevetée durant la pandémie à Coronavirus”, a déclaré le PDG français dont les propos ont été cités dans le communiqué.

Cette plainte intervient 24 heures seulement après une révélation explosive faite ces dernières heures par le média américain The Intercept qui nous a appris qu’aux premières heures de la pandémie en mars 2020, le gouvernement américain a secrètement autorisé des laboratoires américains à voler des brevets qu’ils jugent utiles dans la fabrication d’un vaccin contre le Covid.

D’ailleurs, parmi les labos ayant profité de cette autorisation de la Maison Blanche, figure Moderna qui est visé par une plainte pour avoir, lui-aussi, volé le brevet d’un labo américain sans aucune autorisation.