Fait inédit en France : le leader communiste appelle à voter Macron et déclenche un séisme politique

Il ne manquait plus que ça, qu’un communiste appelle à reconduire au pouvoir l’un des chouchous du capitalisme libéral. En tout cas, aux Etats-Unis, si Bernie Sanders et ses partisans ont donné du fil à retordre à Biden jusqu’à la dernière minute lors de la présidentielle de 2020, en France, ce n’est pas le cas des Communistes dont le chef de file, Fabien Roussel, a immédiatement appelé à voter Macron au second tour pour faire barre à Marine Le Pen.

Ainsi, dans un twitte posté sur son compte officiel, on pouvait y lire : “je ne permettrai jamais que Madame Le Pen prenne le pouvoir. Jamais nous ne banaliserons l’extrême droite et ses idées. J’appelle tous les Français à se servir du seul bulletin à notre disposition pour la battre au second tour”.

Il convient de faire remarquer que Roussel n’a jamais cité le nom du président de la République. Mais, on aura tous compris que le “seul bulletin” dont il faisait allusion n’était autre que celui d’Emmanuel Macron. D’ailleurs, dans son discours tenu face à ses sympathisants, Emmanuel Macron a tenu à le remercier. “Je remercie Anne Hidalgo, Yannick Jadot, Valérie Pécresse et Fabien Roussel qui m’ont, dès ce soir, apporté leur soutien”, s’est-il félicité.

Face à la pression, Roussel tentera, plus tard, de se racheter à travers une série de twittes incendiaires adressés au président. Mais, trop tard de rectifier le tir!

En tout cas, ce lundi sur Twitter, il a fait l’objet de violentes attaques en provenance des électeurs de Jean-Luc Mélenchon qui lui ont reproché, à lui et à Jadot, d’avoir empêché les Insoumis de se retrouver au second tour face à Emmanuel Macron.