Pollard, l’espion juif qui avait vendu des secrets de l’armée américaine à Israël, a obtenu la nationalité israélienne

0
387

Jonathan Pollard, l’espion israélien qui avait plaidé coupable pour avoir volé et vendu des secrets de l’armée américaine à Israël en 1985, est arrivé en Israël ce 30 décembre. Son arrivée a été un grand  moment pour le pays

Une libération qui fait la une des médias du monde entier. Jonathan Pollard, l’homme qui avait vendu des secrets de l’armée américaine à Israël, a été libéré par les Etats-Unis où il était en détention depuis 1985. Ce mercredi 30 décembre, il a pris le chemin d’Israël où il passera certainement le reste de sa vie. D’après le média américain Fox News, l’espion a même reçu la nationalité israélienne des mains de Benjamin Netanyahou.

Son retour en Israël a été célébré en grande pompe par le premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou qui les a personnellement reçus sur le tarmac de l’aéroport Ben Gourion. “Vous êtes chez vous! Quel moment!”, a lancé le premier ministre israélien. Sur son compte twitte, Netanyahou n’a pas caché sa joie.

“Le Premier ministre Benjamin Netanyahou a accueilli Jonathan et Esther Pollard à leur arrivée en Israël ce matin. Le Premier ministre était ému au moment de les rencontrer sur le tarmac tout près de l’avion où ils ont récité la prière de Shehecheyanu”, pouvait-on lire dans un communiqué du bureau du premier ministre. Netanyahou n’était le seul. Le président israélien, Reuven Rivlin, a également souhaité un accueil chaleureux à Jonathan Pollard et à sa femme.

Il faut dire que la libération de Pollard est un grand coup marqué par Benjamin Netanyahou d’autant plus que toutes les administrations qui se sont succédé ont refusé de le faire. Il a fallu attendre 2015 pour qu’il obtienne la liberté conditionnelle mais avec l’interdiction de quitter l’Amérique pour un délai de 5 ans. Son retour en Israël ce mercredi a été organisé par le richissime juif américain, Sheldon Adelson, qui lui a prêté son jet privé.

Pour rappel, Jonathan Pollard, ex analyste spécialisé dans le renseignement, avait vendu des secrets militaires américains à l’Etat d’Israël alors qu’il était fonctionnaire au Pentagone. Il fut arrêté en 1985 alors qu’il tentait sans succès d’obtenir un asile politique à l’ambassade d’Israël aux USA. La justice avait ordonné son emprisonnement à vie mais c’est en 2015 qu’il obtint une liberté conditionnelle.