France : c’est fait! Macron autorise les employeurs à imposer 8 jours de congés à leurs salariés

En France, c’est désormais acté. L’Etat autorise les employeurs à imposer 8 jours de congé à leurs employés tel que l’avait révélé Lecourrier-du-soir.com il y a deux semaines

Le marché du travail risque-t-il de devenir l’ultime victime du Covid-19? Ou, la pandémie a-t-elle servi de prétexte pour que l’Exécutif accorde davantage de pouvoir aux employeurs au détriment des employés? Les questions se posent et le débat est ouvert. En tout cas, une chose est sûre : les patrons n’ont jamais été aussi puissants que durant la crise sanitaire.

En effet, le 4 mai dernier, Lecourrier-du-soir.com révélait (en se basant sur une information du média France Info) qu’un projet de loi du gouvernement envisageait d’autoriser l’employeur à imposer 8 jours de congé (au lieu de 6) et 10 jours de RTT à son employé de manière unilatérale sans négociation.

“Cette mesure porterait sur un nombre de jours plus important puisque ce ne serait plus 6 jours, mais 8 jours de vacances que votre patron pourrait vous obliger à prendre. Il lui suffit de vous prévenir un jour à l’avance”, renseignait la source. Et de préciser : “mais, il ne peut le faire tout seul dans son coin : il lui faut un accord de branche ou d’entreprise. Il faut donc qu’il y ait eu des négociations”.

“Le contenu du texte ne changera pas”

Deux semaines plus tard, les sénateurs et les députés se sont prononcés sur la version définitive dudit projet de loi. Et c’est désormais acté, comme le révèle Capital.fr ce 20 mai. En effet, d’après cette source, ce projet de loi a été adopté ce jeudi par une commission mixte paritaire réunissant députés et sénateurs.

Et Capital.fr de préciser : “ce texte doit encore faire l’objet d’un ultime vote à l’Assemblée nationale le 25 mai, puis au Sénat le 27 mai. Mais son contenu ne changera pas.”