France : Jérôme Salomon est dans la tourmente : des médecins généralistes en colère réclament sa démission

0
424

Le syndicat des médecins généralistes réclame la démission de Jérôme Salomon pour avoir pris la décision d’exclure les médecins généralistes dans la livraison des prochaines doses du vaccin AstraZaneca qui sera réservée en priorité aux pharmacies

Les médecins généralistes privés déclarent la guerre à Jérôme Salomon. En effet, tout part d’un document envoyé dimanche soir par la Direction Générale de la Santé, dirigée par Jérôme Salomon. Dans ce document, il est clairement indiqué que la priorité est accordée aux pharmaciens sur la livraison des vaccins AstraZaneca. Les médecins généralistes sont ainsi exclus, ce qui les plonge dans une colère noire.

L’information a été confirmée par plusieurs médias dont France TV Info qui précise que les médecins généralistes sont ainsi privés de commandes pendant une semaine. “La commande de la semaine du 8 mars est exceptionnellement ouverte aux seuls pharmaciens”, rappelle France TV Info citant une information de la Direction Générale de la Santé (DGS).

A l’annonce de la nouvelle, le syndicat des médecins généralistes MG France n’a pas hésité à faire part de sa grosse colère et appelle à la démission de Jérôme Salomon. Ainsi, dans un communiqué intégralement lu par Lecourrier-du-soir.com, on pouvait lire : “les médecins généralistes se sont massivement investis dans la prise en charge de la vaccination. Dans leurs cabinets, ils ont vacciné 200 000 personnes en cinq jours lors de cette première semaine. Dans les centres de vaccination libéraux, ils ont répondu présents pour vacciner ce week-end. Leurs carnets de rendez-vous vaccinaux sont pleins pour les semaines prochaines. C’est dans ce contexte que MG France a pris connaissance d’un communiqué de la DGS dimanche soir qui écrit : “à noter que pour la semaine du 8 mars, la commande ne sera ouverte que pour les besoins propres des officines, il ne sera pas possible de prendre des commandes pour les médecins compte tenu du nombre de doses livrées par AstraZeneca (environ 28 000 flacons disponibles à la commande).”

Le communiqué ajoute : “ainsi, la Direction Générale de la Santé et particulièrement son directeur Jérôme Salomon estime nécessaire de détourner les doses prévues pour les généralistes vers les pharmacies. Cette décision, si elle devait être confirmée, entrainerait la nécessité de décommander tous les rendez-vous prévus dans les cabinets. Pour que la campagne de vaccination ne devienne pas un nouvel échec français de la lutte contre le virus : MG France exige que le ministère donne les consignes nécessaires pour que les besoins des médecins soient tous pourvus. MG France demande que soit mis fin aux fonctions des responsables de cette décision invraisemblable, dont le signataire de ce message, Jérôme Salomon. MG France demande aux médecins généralistes d’exiger de leur pharmacien les doses commandées et de renouveler dès aujourd’hui leur commande suivante”.