France : une amende de 64 euros par an sera infligée à tous ceux qui refusent le compteur Linky chez eux

Le compteur Linky n’en finit pas d’alimenter la chronique en France. En 2019, un village entier (le village Saint-Capraise-de-Lalinde) avait été poursuivi en justice par l’Etat français et le fournisseur d’électricité Enedis. La seule faute reprochée à la municipalité est d’avoir interdit l’installation du compteur Linky dans le village.

Si, à l’époque, le village avait reçu très peu de soutiens au niveau national, cet élan de solidarité pourrait éventuellement voir le jour dans un futur très proche. Car, d’après plusieurs sources fiables, tout Français qui refuserait que le compteur Linky soit installé chez lui risque de subir une sanction financière.

Telle est la révélation faite par plusieurs médias dont RTL. En effet, à en croire cette source, la CRE (Commission de Régulation de l’Energie) a prévu de sanctionner les réfractaires. Mais, quelle sanction leur sera infligée? A cette question, RTL rétorque : “la CRE considère alors que le coût de relève du compteur devra leur être facturé à 5,33 euros par mois, soit environ 64 euros par an.”

Lecourrier-du-soir.com a vérifié la fiabilité de l’information à travers d’autres sites. Et l’information est bien réelle. Ainsi, d’après le site Connaissance des Energies, la CRE s’est félicitée que les interventions de pose du compteur Linky se soient globalement bien déroulées “avec un taux de réintervention très faible (inférieur de 1%) et un taux de réclamations stable autour de 0,7%”. Et la pose va se poursuivre afin de couvrir les 10% de consommateurs d’électricité non équipés de Linky. Pour y arriver, des sanctions sont bien prévues.

“À partir de 2025, les utilisateurs qui ne seront toujours pas équipés de compteurs Linky (dont Enedis estime le nombre à environ 1,2 million de consommateurs) le seront ‘par choix délibéré (sauf cas isolés liés à une impossibilité technique)’. La Commission de régulation de l’énergie estime à ce titre ‘qu’il convient de leur facturer le coût de la relève résiduelle, qu’ils transmettent ou non des autorelevés’. Cette facturation pourrait s’élever à ‘environ 5,33 €/mois (soit environ 64 €/an)’ et ne concernerait pas les utilisateurs non équipés d’un compteur Linky pour des raisons techniques, propose la CRE”, note le site Connaissance des Energies.