“Gilets Jaunes” au Royaume-Uni : 100 000 Britanniques appellent à ne plus payer le gaz et menacent d’envahir le pays

A peine créé, un mouvement dénommé “Don’t Pay Uk” a déjà réuni plus de 90 000 membres et s’apprête à prendre d’assaut les rues de la Grande-Bretagne dans une vaste manifestation prévue ce 1er octobre. Les membres du mouvement, exaspérés par la hausse exponentielle des prix du gaz, appellent les citoyens à ne plus payer les factures de gaz et d’électricité si le gouvernement ignore leurs doléances

La Grande-Bretagne se dirige-t-elle vers une crise politique semblable à celle connue par la France en 2018 avec les Gilets Jaunes? Pour le moment, ce serait trop risqué de valider une telle prévision. Cependant, ce qui est sûr, c’est que la forte hausse des prix du gaz (conséquence des sanctions prises contre la Russie) risque de plonger la classe politique dans l’embarras après la décision de milliers de citoyens de ne pas payer.

C’est en tout cas ce que notre rédaction a appris ces dernières heures de plusieurs sources fiables, telles que The Guardian. En effet, d’après ce média, des milliers de manifestants, exaspérés par la hausse des prix du gaz, s’apprêtent à envahir les rues pour faire part de leur immense colère.

L’information a été confirmée par le Daily Mail qui précise que plus de 75 000 personnes ont rallié ce mouvement. Dans son travail d’investigation, Lecourrier-du-soir.com a pu avoir accès au site officiel du mouvement qui se vante de compter plus de 90 000 adhérents. Don’t Pay Uk a annoncé une grève ce 1er octobre.

Sur son site officiel, le mouvement prévient le gouvernement britannique. “Nous sommes un mouvement contre la hausse des factures de gaz. Nous exigeons une réduction des factures d’énergie à un niveau acceptable. Nous cesserons tout paiement à compter du 1er octobre si nous sommes ignorés et nous mettrons cette décision à exécution si nous dépassons la barre des 1 million de membres”, peut-on lire. Le mouvement compte sur le financement participatif pour pouvoir mener ses actions.

Mais, à peine créé, Don’t Pay Uk suscite déjà l’inquiétude des autorités politiques et des fournisseurs d’électricité qui menacent de couper le gaz à tout citoyen refusant de le payer. En tout cas, à peine annoncée, la grève du 1er octobre est sur toutes les livres et suscite déjà un vif engouement sur les réseaux sociaux.

“Les gens nous critiqueront pour avoir publié ceci, mais en octobre, il y aura des millions de foyers qui ont de sérieuses difficultés à payer les factures de gaz et d’électricité. Il faut faire quelque chose sinon le pays éclatera”, a réagi le journaliste britannique Sunny Hundai.

Néanmoins, sur les réseaux sociaux, certains accusent le mouvement d’être financés par le milliardaire américain George Soros.

Et d’autres s’en prennent à la famille royale et à son train de vie excessivement cher.

1 COMMENT

  1. […] Daniela Nadj (@DanielaNadj) July 13, 2022 “Gilets Jaunes” au Royaume-Uni : 100 000 Britanniques appellent à ne plus payer le gaz … __ATA.cmd.push(function() { __ATA.initDynamicSlot({ id: 'atatags-26942-62f1e52de72fc', location: […]