Grosse révélation du président biélorusse : “il y a une guerre entre Zelenski et l’armée ukrainienne et ça risque d’exploser”

Le président de la Biélorussie, Alexander Lukashenko, a fait une grosse révélation ces dernières heures. D’après lui, rien ne va plus entre Zelenski, président de l’Ukraine et l’armée ukrainienne 

La guerre en Ukraine ne cesse de livrer ses secrets. Au bout de six mois de conflit où les prévisions les plus folles attisent les débats sur les plateaux de télé entre ceux qui prédisent la victoire de l’Ukraine et ceux qui voient sa défaite à long terme, les révélations vont bon train.

Et cette fois-ci, c’est une haute autorité politique qui fait une révélation de taille sur une affaire totalement passée sous silence dans les médias de masse : la guerre interne qui opposerait Volodymir Zelenski, président de l’Ukraine à une partie de son armée. Les deux camps se regardent désormais en chiens de faïence, d’après les informations obtenues par le président biélorusse.

En effet, lors d’un live relayé par l’agence de presse russe TASS, le président de la Biélorussie, Alexander Lukashenko, dévoile le côté obscure du pouvoir ukrainien. “Il y a un conflit qui gagne du terrain entre le Président (Zelenski) et l’armée. Seuls les militaires peuvent dire courageusement : ‘nous devons trouver un accord sinon l’Ukraine serait effacé de la surface de la terre'”, révèle Lukashenko.

D’après le président biélorusse, en Ukraine, Zelenski ne contrôle plus rien et que tout est entre les mains de l’armée. “Ils (les soldats ukrainiens) se font tuer là-bas. Ils ne voient aucune issue. Il suffit pour cela de jeter un coup d’œil sur la situation dans l’Ouest de l’Ukraine”, confie-t-il. Le président de la Biélorusse prévient que la confrontation entre Zelenski et l’armée pourrait exploser très bientôt.

Alexander Lukashenko s’est aussi prononcé sur la très grave crise humanitaire qui frappe l’Ukraine et juge “anormal” que des cargos de denrées alimentaires et de blé soient transportés de l’Ukraine vers l’Europe pendant qu’une partie du peuple ukrainien n’a plus rien à manger.

Le président de la Biélorussie dit-il la vérité? Le temps nous le dira. En tout cas, ce qui est sûr, c’est que l’initiative de Zelenski d’interdire les Russes de fouler le sol européen avait été contestée par des personnalités proches de l’armée, dont son propre conseiller militaire, Oleksiy Arestovych.

C’est du moins l’information révélée en août dernier par le média américain The Washington Post qui nous a appris que le conseiller militaire de Zelenski préfère que l’interdiction d’entrée sur le territoire européen et aux Etats-Unis s’applique uniquement aux oligarques russes proches de Vladimir Poutine.