Guerre chez Les LR : Pécresse refuse de prendre un don de 2 000 euros qui lui a été fait par Nicolas Sarkozy

De sources concordantes, Valérie Pécresse, candidate LR à la présidentielle 2022, a refusé un don de 2 000 euros que lui a fait Nicolas Sarkozy, ancien président de la France

Rien ne va plus chez Les Républicains. Et pour cause! l’absence de soutien totale de Nicolas Sarkozy à Valérie Pécresse, au 1er Tour de la Présidentielle, semble avoir provoqué l’immense colère de la candidate du parti qui garde une dent contre l’ancien président de la République.

En tout cas, c’est le sentiment qu’on a après la révélation faite ce 06 mai par plusieurs médias en France. En effet, d’après plusieurs sources dont Le Parisien, Valérie Pécresse a retourné à l’ex chef de d’Etat un don de 2 000 euros que celui-ci lui a fait par virement bancaire.

Il faut dire que la révélation de cette information a été faite par le média Politico.eu qui nous en dit un peu plus. “A-t-il voulu se donner bonne conscience? Elle, en tout cas, lui a littéralement rendu la monnaie de sa pièce. D’après les informations recueillies par votre infolettre préférée, Nicolas Sarkozy s’est fendu, voici dix jours, d’un virement bancaire à destination de l’ex-candidate des Républicains Valérie Pécresse, qui, comme chacun sait, a lancé un appel aux dons après le premier tour de la présidentielle, son score cataclysmique ne lui permettant pas de bénéficier des 8 millions d’euros de remboursement de frais de campagne par l’Etat”, révèle la source.

Et de poursuivre : “endettée personnellement à hauteur de 5 millions, Pécresse n’aurait, à ce jour, récupéré “que” la moitié de la somme. Pas une raison pour autant pour accepter le don de Sarko… qu’elle a fait re-créditer à l’ancien chef de l’Etat dans la journée. Pour les plus curieux : Playbook peut vous dire que la coquette somme, à 4 chiffres, n’atteignait pas la limite légale de 4 600 euros”.

A peine révélée, l’affaire déclenche une vive polémique sur les réseaux sociaux où les réactions ont été nombreuses.

Valérie Pécresse est-elle en colère contre Nicolas Sarkozy qui a ouvertement soutenu la réélection d’Emmanuel Macron en infligeant le dernier coup de poignard à sa famille politique? On en saura quelque chose dans un futur proche. En tout cas, peu après le 1er Tour de la présidentielle, dans un post publié sur son compte Twitter officiel, Nicolas Sarkozy avait cueilli à froid les ténors du parti LR qui lui ont pourtant permis d’accéder au pouvoir en 2007.

“Je voterai Emmanuel Macron parce que je crois qu’il a l’expérience nécessaire face à une grave crise internationale plus complexe que jamais, parce que son projet économique met la valorisation du travail au centre de toutes ses priorités, parce que son engagement européen est clair et sans ambiguïté”, écrivait-il.