Guerre contre le terrorisme : l’ONU accuse l’armée malienne de crimes de guerre

Un rapport de l’ONU accuse l’armée malienne de crimes de guerre dans sa lutte contre le djihadisme qui sévit dans le nord du pays

Coup de massue pour l’armée malienne! Quatre mois après avoir évincé Ibrahim Boubakar Keïta, les forces armées maliennes sont accablées par une enquête de l’Organisation des Nations-Unies (ONU) qui les accuse de crimes contre l’humanité. C’est l’information obtenue par Lecourrier-du-soir.com de plusieurs sources fiables.

En effet, le média AlJazeera.com parle d’un rapport de 338 pages présenté par la commission internationale chargée des enquêtes sur le Mali. La même source parle d’un panel qui a mené une enquête sur la période allant de 2012 à 2018. Selon AlJazeera, à l’issue de cette enquête, une cour pourrait bien être érigée pour se pencher sur les crimes internationaux.

D’après une source qui s’est confiée à l’Agence France Presse (AFP), il y a des preuves évidentes que les forces armées maliennes ont commis des crimes de guerre en s’attaquant à des civils et à des personnes sur la simple base que ces gens étaient liés à des groupes armés.

Il convient de rappeler que depuis 2013, date à laquelle la France a déployé une partie de ses troupes au Mali pour lutter contre la progression des djihadistes, le Mali, notamment sa partie Nord, s’est transformée en une poudrière. L’endroit est très largement sous contrôle des terroristes qui y font régner la terreur.

La situation s’est dégradée ces dernières années en raison d’une instabilité politique sans précédent. Une crise politique qui a d’ailleurs été à l’origine du renversement du pouvoir de l’ancien président malien Ibrahim Boubakar Keïta le 18 août 2020 par un groupe de mutins.

SHARE
Cheikh Tidiane DIENG est fondateur et rédacteur en chef du site www.lecourrier-du-soir.com. Diplômé de Médias Internationaux à Paris, de Langues et Marché des Médias Européens à Dijon et de Langues étrangères (anglais et espagnol) au Sénégal, ce passionné de journalisme intervient dans des domaines aussi divers que la politique internationale, l’économie, le sport, la culture entre autres. Il est aussi auteur du livre : "Covid-19 ; le monde d'après sera une dictature". Contact : cheikhdieng05@gmail.com