Guerre en Ukraine : la Russie prévient : “les nationalistes ukrainiens préparent une attaque chimique”

L’armée russe dit avoir des informations concernant une éventuelle attaque chimique par les nationalistes ukrainiens

Une attaque chimique se prépare-t-elle en Ukraine? Et qui en serait l’auteur? Les questions se posent et le doute subsiste. En tout cas, au moment où les Etats-Unis préviennent le monde entier des risques d’une attaque chimique déclenchée par la Russie en Ukraine, les Russes anticipent et pointent du doigt les nationalistes ukrainiens.

C’est du moins ce que notre média a appris de la presse russe. En effet, d’après l’agence de presse russe, Tass qui cite le centre national russe de la gestion de la Défense, les nationalistes ukrainiens, ennemis jurés de la Russie, sont en train de préparer une attaque chimique pour ensuite l’attribuer aux forces russes.

“Les nationalistes ont placé des mines contenant de l’ammoniac et du chlore dans un entrepôt chimique basé à Sumy dans l’objectif d’empoisonner les résidents de cette ville au cas où les forces russes venaient à y pénétrer”, a prévenu Mikhail Mizintsev, directeur du centre national russe de la gestion de la Défense.

Et d’ajouter : “dans la zone de Kotlyarovo et de Nikolayev, les militants nationalistes sont en train de préparer une provocation avec l’usage de produits chimiques toxiques. Ils ont placé des containers remplis de produits chimiques à l’intérieur d’une école secondaire qu’ils feront exploser le jour où les forces russes se rapprocheront de la zone”.

Face à la presse, Mikhail Mizintsev affirme que cette attaque chimique vise à ternir la réputation de la Russie. Il a également accusé les Etats-Unis et quelques pays de l’Union Européenne de soutenir les Ukrainiens dans ce cynique projet d’attaque chimique en cours.

“Les Etats-Unis préviennent”

Il faut dire que la question concernant une éventuelle attaque chimique en Ukraine a récemment suscité une vive polémique aux Etats-Unis où de hauts responsables politiques mettent en garde le monde, depuis quelques jours, contre cet éventuel incident qui serait du fait des forces russes.

En tout cas, ce 20 mars, lors d’une interview accordée à la chaîne américaine CBS, Lloyd Austin, secrétaire américain à la Défense, n’a pas mâché ses mots. “Si des armes chimiques ou biologiques étaient utilisées, vous verriez une violente réaction non seulement de la part des Etats-Unis, mais du reste du monde”, a-t-il averti.

SHARE
Cheikh Tidiane DIENG est fondateur et rédacteur en chef du site www.lecourrier-du-soir.com. Diplômé en Médias Internationaux à Paris, en Langues et Marché des Médias Européens à Dijon et en Langues étrangères (anglais et espagnol) au Sénégal, ce passionné de journalisme intervient dans des domaines aussi divers que la politique internationale, l’économie, le sport, la culture entre autres. Il est aussi auteur du livre : "Covid-19 ; le monde d'après sera une dictature". Contact : cheikhdieng05@gmail.com