Haine des Juifs : Trump signe un décret présidentiel et déclare la guerre à l’antisémitisme

0
327

Donald Trump a signé ce mercredi 11 décembre un décret présidentiel contre l’antisémitisme qui gagne du terrain dans les campus universitaires américains

Donald Trump ne rigole pas dans sa guerre contre l’antisémitisme aux Etats-Unis. En effet, alors que des organisations juives sont de plus en plus prises pour cible par des groupes d’extrême-droite aux Etats-Unis, notamment dans les universités, le président américain souhaite y remédier.

Ce 11 décembre, il a signé un décret présidentiel depuis la Maison Blanche contre l’antisémitisme qui gangrène l’université américaine. Face à la presse, le président américain s’est expliqué sur cette décision. « Cette décision indique clairement que le titre 6 du Civil Rights Act qui interdit le financement fédéral des universités et d’autres institutions s’applique également à des institutions qui font véhiculer la haine antisémite », a-t-il déclaré.

« Vous devez rejeter l’antisémitisme »

Dans le même discours, le président américain a lancé un message très fort aux universités : « si vous voulez accepter l’énorme quantité de dollars que vous recevez chaque année, vous devez rejeter l’antisémitisme. C’est très simple », dit-il sous les applaudissements nourris du public.

Entouré par d’importantes personnalités de la communauté juive venue fêter la Hanoucca  à la Maison Blanche, Donald Trump s’est érigé en tant que protecteur invétéré de tous les juifs américains. « Mon administration ne tolérera jamais la suppression, la persécution ou la mise sous silence des juifs », a-t-il menacé.

Il convient de souligner que ce décret présidentiel intervient à la suite des attentats qui se sont produits le 8 décembre dans la ville de New Jersey et qui avaient visé une épicerie Kasher. Dans la presse américaine, on attribue l’acte à un groupe d’Israélites noirs qui se revendiquent juifs authentiques et qui accusent les juifs blancs d’imposture.

« L’antisémitisme au cœur du débat politique en France »

Pour le moment, l’enquête se poursuit et rien ne permet de confirmer ou d’informer que les groupuscules d’Israélites ont été à l’origine de cette attaque. Cependant, d’après les autorités, il n’y a aucun doute que l’acte qui a visé cette épicerie a été un acte antisémite. Les auteurs du crime ont tué cinq personnes dont un policier avant d’être neutralisés par les forces de l’ordre.

Il convient de souligner que la question de l’antisémitisme est au cœur de l’actualité ces derniers jours, notamment en France où une proposition de résolution présentée à l’Assemblée Nationale par Sylvain Gaillard a suscité une grosse polémique. Cette proposition de résolution veut en effet associer antisionisme comme de l’antisémitisme.