Ilhan Omar, députée américaine : « Israël est la terre historique des Palestiniens »

0
342

Dans une tribune publiée sur le site du média Washington Post, la députée musulmane nord-américaine s’est attaquée à la politique étrangère américaine

Ilhan Omar, députée américaine Démocrate pour l’Etat de Minnesota, a publié sur le site de Washington Post une tribune largement relayée par les médias. Dans la tribune intitulée : « nous devons appliquer nos valeurs universelles à toutes les autres nations. C’est en ce moment seulement que nous aurons la paix », la jeune fille d’origine somalienne a livré son opinion sur la politique étrangère des Etats-Unis en déplorant les interventions militaires de ce pays ces dernières années.

« (…) J’ai aussi vu comment l’image de l’Amérique s’est détériorée dans le monde lorsque nous ne croyons plus à ces valeurs. Et j’ai pu être témoin de la manière dont nos implications dans des conflits étrangers (même avec de bonnes intentions) peut ternir notre réputation à l’étranger », regrette-t-elle.

« Ils méritent la liberté et la dignité »                                                                           

Dans sa tribune, Ilhan Omar s’est attaquée à la politique de deux poids deux mesures face à l’Arabie Saoudite. « Nous ne pouvons plus continuer à ignorer volontairement la répression en Arabie Saoudite. Que ce soit sur le meurtre de dissidents tels que Jamal Khashoggi ou sur des crimes de guerre contre des civils au Yémen, nous devons traiter tous nos alliés de la même manière que nos ennemis », dit-elle.

Dans sa tribune, Ilhan Omar, fervent défenseur de la cause palestinienne et souvent accusée de tenir des propos antisémites, n’a pas oublié le conflit israélo-palestinien. Sur cette question précise, sa position est claire et nette. « (…) La plupart des fondateurs d’Israël étaient eux-mêmes des réfugiés qui avaient survécu à d’innombrables horreurs », souligne-t-elle.

« Je suis favorable à une solution à deux Etats »

Parlant de l’Etat d’Israël, Ilhan Omar ajoute : « nous devons reconnaître que c’est la terre historique des Palestiniens. Et sans un Etat, le peuple palestinien vit dans un état permanent de réfugiés et de déplacés. Ceci est aussi une crise de réfugiés et ils méritent la liberté et la dignité. »

Ilhan Omar propose une solution à deux Etats afin de mettre fin au conflit israélo-palestinien. « Je suis favorable à une solution à deux Etats, avec des frontières reconnues par la communauté internationale, ce qui permettrait aux Israéliens et Palestiniens d’avoir leurs sanctuaires à eux et de jouir d’une auto-détermination », préconise-t-elle.

Pour lire la tribune dans sa version originale, cliquez ici : The Washington Post