Intelligence Artificielle : Microsoft licencie 50 journalistes de son site MSN pour les remplacer par des robots

0
200

Microsoft annonce le licenciement de plusieurs journalistes qui, jadis, travaillaient sur son site d’information MSN. Ces derniers seront désormais remplacés par des robots 

Les robots sont en train de voler aux humains leur gagne-pain. Et il y a de quoi s’inquiéter. En tout cas, chez Microsoft, les licenciements de journalistes sont en cours depuis un certain temps. Ces derniers qui jadis alimentaient les rubriques actualités de MSN devront céder leurs places aux robots.

C’est ce qui a été révélé par plusieurs médias ce samedi dont The Verge qui révèle qu’une douzaine de journalistes ont ainsi été virés. Toujours selon la même source, les licenciements entrent dans le cadre d’un vaste projet de Microsoft qui consistera dans quelques années à dépendre intégralement de l’Intelligence Artificielle pour créer du contenu journalistique.

Selon le média Seattle Times, 50 journalistes ont été informés mercredi que Microsoft se passera de leurs services à compter du 30 juin. Toutefois, dans un communiqué publié par Microsoft et relayé par Seattle Times, le groupe explique que sa décision n’a rien à voir avec la pandémie.

“Rien à voir avec la pandémie”

“A l’instar de toutes les entreprises, nous évaluons nos affaires quotidiennement. Ceci pourrait déboucher sur un investissement accru dans certains endroits et, de temps en temps, un redéploiement dans d’autres. Ces décisions ne résultent pas de la pandémie actuelle”, précise le communiqué.

Toujours selon le Seattle Times qui s’est entretenu avec des journalistes de Microsoft qui ont requis l’anonymat, il s’agira pour le groupe d’utiliser des algorithmes pour identifier les sujets d’actualité brûlante en provenance de plusieurs partenaires médiatiques et ainsi de tenter d’optimiser le contenu en ré-écrivant les titres ou en retravaillant le contenu.