Israël : des centaines de Gilets Jaunes envahissent Tel Aviv et exigent la chute de Netanyahou

1
53346

Le mouvement des Gilets Jaunes finira-t-il par faire tomber le gouvernement de Netanyahou ? Plus de deux semaines après son lancement, le mouvement gagne du terrain et devient une véritable menace pour le gouvernement actuel. Ce samedi, ils ont été des centaines de gilets jaunes à se rassembler à Tel Aviv où ils ont demandé la démission de Bibi (Benjamin Netanyahou)

Si le mouvement des gilets jaunes s’essouffle en France, en Israël, c’est loin d’être le cas. Après leur court passage au Knesset où ils ont mis en garde le gouvernement contre toute hausse des prix de l’électricité, les gilets jaunes israéliens ont frappé très fort ce dimanche 23 décembre.

En effet, ce dimanche, ils ont pris d’assaut la ville de Tel Aviv par centaines. S’adressant à son auditoire, l’un des organisateurs du mouvement, David Mizrahi, est droit dans ses bottes. Le mouvement ne capitulera pas. « Nous n’arrêterons pas, nous ne renoncerons pas et nous apporterons de l’espoir à plusieurs personnes qui se battent pour chauffer leurs appartements cet hiver », a-t-il lancé.

Même réaction pour Orly Barlev, un autre organisateur du mouvement. Ce dernier exige du gouvernement israélien qu’il mette fin à la cherté de la vie « immédiatement ». « Le gouvernement fait tout ce qui est en son pouvoir pour éviter de traiter cette question. Mettez fin à la cherté de la vie immédiatement, mettez fin à la hausse des prix du gaz », a exhorté Orly.

« Des routes menant vers le centre de Tel Aviv bloqués »

D’après le média israélien, Times of Israel, des centaines de gilets jaunes avaient bloqué les principales routes menant vers les places financières de Tel Aviv. Dans la mobilisation de ce dimanche, il n’a pas été seulement question de baisse des prix du gaz. Les manifestants ont aussi demandé la démission du premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, impliqué dans une grave affaire de corruption.

Rappelons qu’il y a deux jours l’un des organisateurs du mouvement des gilets jaunes en Israël, Ram Shefa, avait ouvertement appelé à boycotter les principales entreprises agroalimentaires du pays. Dans un discours tenu en marge de la conférence Business Globes, il avait aussi mis en garde les médias contre toute tentative de discréditer le mouvement.

1 COMMENT

  1. Bonjour, “Si le mouvement des gilets jaunes s’essouffle en France” vous avez eu ou ces informations sur BFM? ou le gouvernement? Il va falloir travailler un peu plus. J’ai meme pas voulu continuer a lire votre article.