La Russie prévient les Etats-Unis : “les armes lourdes livrées à l’Ukraine ne nous pousseront pas à la soumission”

La Russie prévient les Etats-Unis que les armes lourdes livrées à l’Ukraine ne la feront pas plier

Moscou ne décolère pas. Frappée par de lourdes sanctions sur tous les plans, la Russie ne se gêne plus de dire aux Etats-Unis ses quatre vérités. Ainsi, après la récente sortie de Poutine accusant l’Amérique du Nord de se comporter comme le messager de Dieu sur Terre, c’est au tour de son ministre des Affaires étrangères, Serguei Lavrvov, de s’attaquer une nouvelle fois à Washington.

En effet, dans une interview accordée à la chaîne russe Russia TV et relayée par l’agence de presse Tass, le chef de la diplomatie russe prévient les USA que les armes lourdes envoyées à l’Ukraine ne feront pas plier la Russie qui a décidé de tenir tête à l’Occident jusqu’au bout.

“Ils sont en train de réaliser ce qu’ils annonçaient il y a longtemps, que la Russie doit rester à sa place, que la Russie n’a pas le droit d’avoir sa propre voix dans les affaires internationales, que la Russie doit se strictement conformer aux règles inventées par les Etats-Unis. Et c’est tout. Je pense qu’ils comprennent très bien qu’ils ne réussiront pas”, a-t-il déclaré.

Pour rappel, ce n’est pas la première fois que la Russie prévient les Etats-Unis. En effet, ce 18 juin, en marge du Forum Economique International, Vladimir Poutine, président de la Russie, a mis en garde les Occidentaux que le monde unipolaire qu’ils veulent imposer est mort et enterré.

“Il y a un an, en marge du Forum de Davos, il a été clairement souligné que l’ère d’un monde unipolaire est morte et enterrée”, a-t-il déclaré. Et d’ajouter : “cette ère est morte et enterrée malgré toutes les tentatives de la raviver et s’y agripper à tout prix”. Pour le président russe, ce n’est que le cours naturel des choses.

Cette déclaration a été faite par le président russe qui, deux jours auparavant, disait ceci : “après avoir proclamé la victoire lors de la Guerre Froide, les Etats-Unis ont déclaré qu’ils étaient le messager de Dieu sur Terre qui n’a aucune obligation, mais uniquement des intérêts, des intérêts sacro-saints”.

Et de poursuivre : “les Etats-Unis sont totalement inconscients que lors des dernières décennies, de nouvelles puissances ont émergé dans le monde et leur voix se fait entendre de plus en plus fort. Chacune d’elles est en train de développer son propre système politique et ses propres institutions politiques et met en place son propre modèle de croissance économique et, bien sûr, a le droit de se protéger et d’assurer sa propre souveraineté”.