L’Arabie Saoudite injecte 13 milliards de dollars dans son système financier pour éviter une perte de liquidité

0
175

L’Arabie Saoudite annonce avoir injecté 13.333 milliards de dollars dans son système financier afin d’éviter une perte de liquidité qui serait fatale pour son économie déjà durement frappée par la pandémie 

Face à la grave crise économique qui n’épargne aucun pays du monde, les gouvernements sortent les gros moyens pour y remédier. Si aux Etats-Unis, plusieurs milliards de dollars ont été injectés dans le système financier, c’est aussi le cas de l’Arabie Saoudite où le pays craint que les banques n’ait plus assez de liquidité pour accorder des crédits aux clients.

C’est dans ce contexte que l’Autorité Monétaire de l’Arabie Saoudite (SAMA, en anglais) a décidé d’injecter 13,333 milliards de dollars dans le système financier afin de faciliter les crédits à l’emprunt accordés aux clients. C’est ce qu’on a appris du média saoudien ArabNews ce 2 juin.

En effet, d’après la même source, l’argent injecté dans le système financier permettra de soutenir et de financer le secteur privé en “modifiant ou en restructurant leurs finances sans frais supplémentaires mais aussi de soutenir les stratégies de maintien des niveaux d’emplois dans le secteur privé”.

“Une économie au ralenti”

Interrogé par la presse, le gouverneur de la SAMA, Ahmed Alkholifey a tenu à s’expliquer sur cette décision. “Nous surveillons les niveaux de liquidité chaque semaine depuis le début de la pandémie. Nous nous préoccupons à la fois des indices de liquidité et de la qualité des dettes”, a-t-il fait savoir, ajoutant que cette décision entend donner plus de confiance au secteur bancaire afin, ainsi, de lui permettre d’accorder des prêts aux entreprises à la fin du confinement.

Tout comme les puissances occidentales qui ont été très frappées par la crise sanitaire, l’Arabie Saoudite risque de voir son économie s’effondrer dans les mois qui viennent. La croissance devrait être en berne et le secteur immobilier, dans un pays qui a misé sur le tourisme pour attirer davantage de visiteurs, risque de prendre un sacré coup.