Joffrin, sauveur de la gauche : le système veut tuer la France Insoumise, seul danger pour Macron en 2022

0
722

Laurent Joffrin, l’homme providentiel de la gauche? Cette question se pose au moment où le directeur de Libération annonce sa décision d’abandonner ses fonctions pour se lancer en politique. Son objectif principal, dit-il, est de “refonder le discours d’une gauche démocratique, une gauche réaliste”.

L’annonce de cette nouvelle, ce jeudi 16 juillet, a largement circulé sur les réseaux sociaux au point de devenir Trending Topic pendant plusieurs heures sur Twitter où les réactions (et surtout les moqueries à l’endroit du journaliste) ont été très nombreuses. “C’est chouette! la gauche française a grand besoin d’un homme blanc sexagénaire qui a longtemps dirigé les deux publications de gauche qui ont le plus acclimaté leur électorat au néolibéralisme”, a ironisé Philippe Marlière, professeur de politique française et européenne à University London College.

Marlière n’a pas tort d’évoquer le parcours journalistique de l’homme qui veut sauver la gauche d’une mort presque inéluctable. En effet, si Laurent Joffrin pense pouvoir sauver ce qui reste de la gauche, son parcours joue largement en sa défaveur et les Français seraient trop naïfs de ne pas s’en rendre compte.

Qui est Laurent Joffrin? Il a, pendant plusieurs années, fait le va-et-vient entre Libération et le Nouvel Observateur, deux médias qui se disent de gauche mais qui ont longtemps soutenu toutes les politiques néolibérales qui ont plongé la France dans une crise sociale sans précédent. Que ce soit sous Mitterrand comme sous Hollande.

Justement en parlant de François Hollande, il faudra peut-être souligner que Joffrin a été très proche de l’ex président socialiste qui, avant la fin de son mandat, avait ouvertement défendu loi très impopulaire dite “Loi El Khomri” qui avait suscité une vague de manifestations générales en France connues sous l’appellation de “Nuit Debout”, mouvement plutôt de gauche.

Joffrin s’est ouvertement affiché aux côtés de l’ex président socialiste faisant office d’éminence grise. D’ailleurs, ce n’est pas un hasard si certains disent que le journaliste a écrit le livre de François Hollande “Les Leçons du pouvoir” paru en 2018 aux éditions Stock.

Cependant, le détail (certainement passé inaperçu) dont on parle très peu d’ailleurs est que François Joffrin serait en train d’opérer un véritable coup de com’. En effet, l’ex directeur de Libération qui a acté sa démission doit publier lundi prochain un appel baptisé “la recomposition de la gauche”.

Au cours de cet événement auquel participeront des philosophes, des artistes, des sociologues, des créateurs ainsi que des syndicalistes, il fera sans doute la pub de son prochain livre intitulé “Anti-Macron” aux éditions Stock, la même édition qui a publié François Hollande en 2018.

Nul besoin d’aller loin. La décision de Laurent Joffrin de quitter son poste de directeur de Libération pour se lancer en politique est une pure diversion dont le but final est sans aucun doute de diviser une gauche déjà très affaiblie. La stratégie de Joffrin est double : barrer la route à l’émergence d’une vraie gauche incarnée par la France Insoumise et siphonner les voix d’un Parti Socialiste moribond.

La question qu’on devrait se poser est celle de savoir qui est derrière cette décision de Joffrin? A-t-il été approché par des éléments du pouvoir qui auraient peur de voir Mélenchon face à Macron au second tour de la présidentielle de 2022 ? Le temps nous le dira.

En tout cas, une chose est sûre : aucune gauche incarnée par Laurent Joffrin n’est bonne pour la gauche authentique, celle du travail car le journaliste est lui-même un élément d’une gauche néolibérale qui a trahi la vraie gauche à la fin des années 80 pour se soumettre entièrement à l’oligarchie financière. La gauche a certes besoin d’une refondation. Mais, ce dont elle a le plus besoin, ce sont des idées claires et une audace face aux dérives d’un capitalisme sauvage qui a montré ses limites durant la pandémie.

Macron serait le seul gagnant de ce mouvement joffréniste qui ne cesse de faire rire. En effet, avec Marine Le Pen au second tour de la présidentielle 2022, Emmanuel Macron est sûr d’être réélu à la tête de la France. Face à la France Insoumise au second tour, le pouvoir sait que tout peut arriver.

Puisque le président a déjà neutralisé la droite (LR), devenue malgré elle l’annexe de la République En Marche, et qu’il est conscient que son danger majeur proviendrait de la gauche incarnée par Mélenchon, diviser pour régner reste alors sa meilleure option. Et c’est en cela que Joffrin lui serait utile.

Joffrin n’est pas le sauveur de la gauche. Il en est le bourreau.