Le Venezuela demande à la Banque d’Angleterre de lui rendre ses lingots d’or estimés à 1 milliard de dollar

0
921

Face à la gravité de la crise sanitaire, le Venezuela poursuit en justice la Banque d’Angleterre lui demandant de lui restituer ses lingots d’or d’une valeur de 1 milliard de dollar

Le Venezuela veut récupérer son or gardé dans les coffres-forts de la Banque d’Angleterre et semble avoir perdu patience. En effet, d’après la BBC, le gouvernement de Nicolas Maduro a porté plainte contre la Banque d’Angleterre qui confisque des lingots d’or appartenant au Venezuela d’une valeur de 1 milliard de dollars.

La plainte a été annoncée par Samuel Moncada, ambassadeur du Venezuela auprès de l’ONU. Dans un twitte publié par le diplomate ce 20 mai, on pouvait lire : « le Venezuela porte plainte contre la Banque d’Angleterre pour avoir volé 31 tonnes d’or au Venezuela. Le pillage est un crime d’extermination quand on refuse au peuple les moyens vitaux pour faire face à la pire pandémie du siècle. C’est la guerre coloniale contre le Venezuela ! ».

« La Banque d’Angleterre viole des contrats et arnaque des nations »           

Dans un autre twitte, le diplomate ajoute : « ce n’est pas la première fois que la Banque d’Angleterre agit comme un agent du pillage contre les peuples. Maintenant, elle viole des contrats et arnaque des nations en profitant de la pandémie. C’est un crime de lèse-majesté. Une alerte au monde pour qu’on ne fasse plus confiance à ces pirates du 21ème siècle ».

Il faut dire que cette plainte contre la Banque d’Angleterre intervient dans un contexte extrêmement difficile où le Venezuela se bat avec ses propres moyens pour faire face à la Covid-19. Face à la chute du cours de pétrole, le gouvernement de Maduro compte désormais sur son or pour sauver le peuple. D’ailleurs, la presse vénézuélienne a révélé que le Venezuela a dû transmettre 9 tonnes d’or à l’Iran pour que ce dernier lui apporte un soutien logistique.

« La Banque d’Angleterre dit niet »

Il convient de rappeler que ce n’est pas la première fois que le Venezuela réclame la restitution de son or à la Banque d’Angleterre. En effet, en novembre 2018, face à une crise financière très sévère, le pays avait réclamé la restitution de ses lingots d’or estimés à environ 550 millions de dollars. A l’époque, l’agence de presse Reuters parlait de 14 tonnes d’or.

Selon la BBC, le ministre vénézuélien des Finances, Simon Zerpa et Calixto Ortega, président de la Banque Centrale vénézuélienne, s’étaient tous deux rendus à Londres à cette époque pour rencontrer la Banque d’Angleterre mais en janvier 2019, celle-ci refuse catégoriquement de satisfaire leur demande.