Les Français sont prévenus : toute personne n’ayant pas le pass sanitaire sera exclue de la cérémonie du 14 juillet

La préfecture de Police de Paris a prévenu les Français que toute personne souhaitant assister à la cérémonie nationale du 14 Juillet doit obligatoirement de fournir un pass sanitaire

Une grande partie de la population a tenté de résister à sa mise en place. Mais, en vain. En France, le pass sanitaire fait petit à petit son entrée dans les vie des citoyens qui devront désormais s’en munir pour avoir accès à des événements culturels, sportifs ou à des festivités.

D’ailleurs, ce lundi 12 juillet, à quelques heures du discours d’Emmanuel Macron, un communiqué de la préfecture de Paris a annoncé que toute personne souhaitant assister à la cérémonie nationale du 14 juillet devra être munie de ce sésame, faute de quoi cette personne sera exclue.

Dans le communiqué intégralement lu par Lecourrier-du-soir.com, la préfecture est très claire. “Compte tenu de la situation épidémique, plusieurs mesures sanitaires seront
obligatoires pour les spectateurs du défilé, qu’ils assistent aux festivités en tribune ou
le long de l’avenue des Champs-Elysées”, précise le communiqué.

Et d’ajouter : “le port du masque sera obligatoire pour tous ;
– Une jauge sera appliquée pour réguler l’accès des personnes le long de l’avenue des Champs Elysées. Il est recommandé aux spectateurs de se présenter sur place à l’avance pour maximiser leur chance d’entrer dans le périmètre du défilé ;
– Chaque personne devra être munie de l’une des trois preuves constituant le « pass sanitaire» pour entrer dans le périmètre du défilé : un schéma de vaccination complet :
– 2 semaines après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna,
AstraZeneca) ;
– 4 semaines après l’injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson) ;
– 2 semaines après l’injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de la Covid (1 seule injection)
 La preuve d’un test RT-PCR ou antigénique négatif de moins de 48h ;
 Un test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid-19, datant d’au moins 15 jours et de moins de 6 mois.”

La préfecture ne mâche pas ses mots. Les personnes ne respectant pas ses mesures sanitaires seront tout simplement interdites d’accès au périmètre.

Pour lire le communiqué en PDF, cliquez ici : Communiqué Préfecture