“L’Etat d’Israël n’a aucun sens” : l’acteur Seth Rogen persiste et signe : “je ne m’excuse pas”, dit-il

0
275

Seth Rogen, célèbre acteur hollywoodien, dément catégoriquement avoir présenté ses excuses après avoir déclaré que l’Etat d’Israël n’avait aucun sens

Seth Rogen persiste et signe. L’acteur hollywoodien qui avait déclaré lors d’une interview avec Marc Maron le 30 juillet dernier que l’Etat d’Israël n’avait aucun sens pour lui persiste dans ses propos et refuse catégoriquement de présenter ses excuses, démentant ainsi Isaac Herzog, président de l’Agence Juive, qui avait fait savoir il y a deux jours que le comédien s’était excusé.

Interrogé par le média juif Haaretz, l’acteur hollywoodien dément avoir présenté des excuses pour les propos tenus et accuse, à son tour, Isaac Herzog d’avoir déformé ses propos. “Je ne me suis pas excusé pour ce que j’ai dit. J’ai clarifié. Et je pense qu’Isaac Herzog déforme notre conversation”, dit-il.

Dans l’interview accordé à Haaretz, l’acteur juif précise qu’il ne s’attaque pas à Israël, mais plutôt à l’éducation qu’il a reçue sur ce pays. “Tout ce à quoi je m’attaque est l’éducation qui m’a été donnée. Et pas plus tard qu’hier, j’en parlais avec mes parents et j’ai posé la question : ‘pensez-vous que ce qu’on nous a donnés…était l’histoire complète?”.

Dans l’interview, l’acteur n’hésite pas à balancer ses collègues, révélant que l’antisémitisme pullulent à Hollywood. “J’essaie de dénoncer l’antisémitisme où que ce soit. Je sais que les antisémites pullulent à Hollywood. Donc, l’idée que les juifs contrôlent les carrières des acteurs est fausse.

“Rogen a présenté ses excuses”

Il convient de rappeler que le démenti de Seth Rogen intervient quelques heures seulement après la publication, sur Facebook, d’un poste d’Isaag Herzog annonçant s’être entretenu avec l’acteur dans Zoom et ajoutant que la star hollywoodienne s’était excusée des propos tenus.

“Ce week-end, j’ai été heureux de tenir une conversation franche et ouverte avec l’acteur et comédien Seth Rogen sur ses propos tenus lors d’une émission avec Marc Maron qui ont été interprétés comme un acte de défiance à l’égard d’Israël”, avait publié le président de l’Agence Juive. Et d’ajouter : ““dès le début, Seth a été assez sympa de me faire savoir qu’il manquait dans l’interview publiée (dans la presse, ndlr) ce qu’il n’avait pas dit : à quel point Israël est important pour lui. Et que, bien sûr, Israël doit exister”.

Sur les propos très controversés tenus par Rogen, Isaac Herzog écrira : “Rogen m’a fait savoir que ce n’est pas ce qu’il voulait dire et m’a expliqué que ses propos étaient une plaisanterie lors d’un échange avec un collègue juif. Il a été mal compris et il a présenté ses excuses et j’ai accepté ses explications”.