Ligue des Champions : le Real de Benzema écrase Chelsea dans un match totalement fou

Un miracle! Le Real Madrid a-t-il un ADN qui le différencie des autres clubs du monde? La question se pose depuis des années et plus le temps passe, plus les défenseurs de cette thèse semblent avoir raison sur les autres. En tout cas, ce 12 avril, le club espagnol a encore fait parler de lui lors d’une soirée que les amateurs de foot n’oublieront jamais.

En effet, ce 12 avril, le Santiago Bernabeu a reçu Chelsea pour les quarts de finale de la Ligue des Champions. Après un triplé de Benzema à Standfort Bridge il y a une semaine, on croyait que les dieux du foot s’étaient définitivement rangés du côté des Merengues. Ce fut bien le cas, mais les hommes d’Ancelotti ont frôlé le ridicule.

Les Espagnols ont eu chaud. Car, les hommes de Thomas Tuchel qui n’y croyaient pas ont ouvert le score dès l’entame du matche, à la 14ème minute. Le Real tremble mais ne s’avoue pas vaincu. Il tentera de réagir mais n’arrivera pas à trouver la faille. A la 50ème minute, tout juste revenu des vestiaires, le Real encaisse un 2ème but signé Rudiger.

Et les choses se compliquent. Car, à la 63ème minute, c’est Marcos Alonso, international espagnol, qui a failli “égorger” les Madrilènes chez eux. Mais, son joli but sera refusé par le VAR qui signale une faute. Le Real est malmené mais refuse de baisser les armes. Ainsi, à la 65ème minute, Karim Benzema trouve la barre transversale sur un joli centre de Ferland Mendy, de quoi motiver ses co-équipiers.

Cependant, cette action est loin de faire trembler les Anglais qui crucifient Madrid à la 74ème minute. Mené par 3 buts à 0, le Real Madrid est, en ce moment du match, éliminé de la Ligue des Champions. Mais, seront bien déçus ceux qui jubileront trop tôt. Car, les dieux du foot, comme nous le savons, sont Madrilènes.

Ainsi, le Real, conscient qu’il joue à domicile, mettra la pression sur Chelsea et finira par obtenir gain de cause. Car, à la 79ème minute, alors que le match semblait plié, Rodrigo, sur un joli centre de Modric, ouvre le score, ressuscite Madrid et permet à son équipe de jouer la prolongation.

Et Benzema tua Chelsea. L’espoir du club anglais sera totalement anéanti par l’international français qui, à la 95ème, grâce à un centre de Vinicius, fait trembler les filets et élimine les Anglais.