L’Ukraine vend son trophée Eurovision à 900 000 dollars pour acheter des armes lourdes pour son armée

Le groupe ukrainien Kaluch Orchestra annonce, sur Facebook, avoir vendu son trophée Eurovision à 900 000 dollars pour aider l’armer à s’acheter des armes afin de faire face à la Russie

Une victoire mondiale qui aura servi à soutenir un effort de guerre. Moins d’un mois après avoir fait la “une” des médias du monde entier à la suite de son sacre à l’Eurovision, les heureux gagnants ont annoncé une décision symbolique : revendre le trophée pour aider le pays à s’acheter des armes.

C’est du moins l’information que Lecourrier-du-soir.com a obtenue de plusieurs sources fiables dont The Guardian. En effet, d’après ce média, le montant du trophée a été fixé par le groupe ukrainien Kaluch Orchestra à 900 000 dollars comme cela été annoncé par le groupe lui-même qui, dans un post publié sur Facebook, a tenu à remercier l’acheteur qui n’est autre Whitebit, un site spécialisé dans la crypto-monnaie.

Ainsi, dans le message posté sur sa page Facebook et qui a été partagé plus de 500 fois, on pouvait lire : “vous êtes incroyables les gars ! Nous apprécions les efforts de chacun d’entre vous d’avoir fait un don à cette vente aux enchères et un remerciement spécial à l’équipe Whitebit qui a acheté le trophée pour 900 000 $ et qui sont maintenant les propriétaires légitimes de notre trophée. Gloire à l’Ukraine ! Gloire aux forces armées d’Ukraine”.

Pour rappel, l’Ukraine a remporté l’Eurovision 2022 organisée à Turin (Italie). La victoire a suscité des réactions dans les quatre coins du monde, notamment en Europe où plusieurs dirigeants politiques avaient félicité ce pays qui traverse, depuis février 2022, une crise politique sans précédent, marquée par l’invasion d’une partie de son territoire par l’armée russe.

Depuis, le pays, dirigé par Volodymir Zelenski, se bat tant bien que mal pour faire face à une armée russe mieux équipée. Ainsi, pour assurer la protection de ses habitants, Kiev ne s’est pas gêné de demander de l’aide militaire à ses partenaires européens et américain, lesquels n’ont pas manqué à l’appel.

Depuis le début de la guerre, les Etats-Unis ont déjà injecté plusieurs milliers de dollars dans les caisses de l’Etat ukrainien pour lui permettre d’acheter des armes. L’Union Européenne a, elle-aussi, abondé dans le même sens en finançant la guerre à coups de millions d’euros.