Macron a remis la Légion d’Honneur à Jesse Jackson, monument de la lutte anti-raciste aux Etats-Unis

Le Révérend Jesse Jackson, figure emblématique de la lutte contre le racisme aux Etats-Unis, a reçu la Légion d’Honneur ce 19 juillet des mains d’Emmanuel Macron lors d’une cérémonie qui s’est déroulée à l’Elysée

Une décoration symbolique qui intervient dans un contexte de tension sociale extrêmement forte en France. En effet, il a été rapporté par plusieurs sources ce 19 juillet que l’activiste afro-américain, Jesse Jackson, chantre de la lutte contre le racisme aux Etats-Unis, a été décoré de la Légion d’Honneur par Emmanuel Macron.

L’information a été confirmée par plusieurs sources françaises mais aussi américaines. Ainsi, d’après le média The Washington Post, le Révérend Jesse Jackson a reçu la plus haute distinction de la République française ce lundi. S’adressant à l’audience, Macron n’a pas tari d’éloges envers le leader des droits civiques nord-américain.

“C’est un visionnaire qui a le talent d’unir et de diriger des gens dont la morale et le courage physique… lui a permis de surmonter l’adversité et de changer le destin des Etats-Unis, notre plus vieil allé, et de changer notre monde pour le meilleur”, déclare le président à l’Elysée.

Selon Washington Post, le président français a enfilé la tenue d’historien, en racontant, à son audience, pendant plusieurs minutes, la vie de l’homme (Jesse Jackson), son enfance en Caroline du Sud en pleine époque de ségrégation raciale, sa proximité avec Martin Luther King mais aussi son activisme à Chicago.

En raison de son état de santé très fragile et de son âge assez avancé (79 ans), Jesse Jackson n’a pas pu prendre la parole. Cependant, ce 19 juillet, peu après la cérémonie, plusieurs compagnons de l’activiste ont salué le geste d’Emmanuel Macron. Parmi eux, figure le très influent Al-Sharpton qui, dans un message publié sur son comte twitter officiel, n’a pas cacher son immense joie.

“Fier de voir le président français Emmanuel Macron et le Révérend Jesse Jackson avec la médaille de la Légion à Paris aujourd’hui. Fier de le voir obtenir cette distinction bien méritée. Il aura 80 ans en octobre prochain et a été un coureur de longue distance dans la lutte pour les droits de l’homme”, s’est-il félicité.