Margarita Del Val, virologue espagnole : “la 4ème dose n’a aucun sens, rien ne dit que l’immunité a chuté”

Margarita Del Val, l’une des plus grandes virologues espagnoles, est en désaccord avec le gouvernement espagnol qui a annoncé, il y a 12 jours, que la quatrième dose du vaccin anti-Covid sera généralisée dans tout le pays. Pour Del Val, cette décision n’a, à l’heure actuelle, aucun sens

La hausse des cas de Covid fait trembler les scientifiques du monde entier qui n’arrivent plus à accorder leurs violons. Si certains jurent bec et ongles que seule la vaccination permettrait de lutter contre le Covid. Pour d’autres, administrer une quatrième dose à des gens immunisés ne sert à rien.

C’est en tout cas l’avis de Margarita Del Val, l’une des plus grandes virologues d’Espagne. Pour elle, il n’y aucune raison d’administrer une quatrième dose à la population étant donné l’absence de preuves confirmant que l’immunité diminue. “Nous n’avons aucun indice de chute de l’immunité. L’immunité est en train de durer”, martèle-t-elle.

Et d’ajouter : “pour le moment, administrer une quatrième dose à des gens qui répondent bien au vaccin n’a aucun sens. Et pour celles et ceux qui ne répondent pas bien au vaccin, il faudra leur prescrire des antirétroviraux”. Pour la virologue espagnole, la 3ème dose est déjà très puissante pour les personnes âgées de 80 ans.

La déclaration de l’une des plus importantes virologues d’Espagne est un coup dur pour le gouvernement espagnol actuel qui a annoncé, il y a plus d’une semaine, que la quatrième dose du vaccin sera généralisée. Pour l’instant, Madrid semble être le seul à avoir pris une telle décision au sein de l’Union Européenne.