Militarisation à outrance : les Etats-Unis débloquent encore 700 millions dollars pour fournir des armes lourdes à l’Ukraine

Les Etats-Unis annoncent une nouvelle aide militaire de 700 millions de dollars destinés à fournir des armes lourdes à Kiev dans sa guerre contre la Russie de Poutine

Mais, qui va arrêter Joe Biden? Cette question mérite une réponse. En tout cas, dans cette guerre qui oppose la Russie à l’Ukraine, le locataire de la Maison Blanche assume totalement sa politique d’injecter des millions de dollars dans les caisses de l’Etat ukrainien afin d’aider ce pays à vaincre l’ennemi russe.

Et pour y arriver, Joe Biden ne lésine pas sur les moyens. En effet, après avoir déjà débloqué plusieurs millions de dollars destinés depuis le début de la guerre, le successeur de Donald Trump vient d’annoncer une nouvelle aide militaire de 700 millions de dollars pour Kiev et explique les raisons dans un édito publié par le New York Times et intégralement lu par Lecourrier-du-soir.com.

Dans l’édito intitulé “ce que l’Amérique fera et ne fera pas en Ukraine”, le président des Etats-Unis rassure son homologue ukrainien que l’Occident continuera à infliger des sanctions économiques à la Russie de Vladimir Poutine, mais aussi à fournir des armes lourdes à l’Ukraine.

Dans son édito, le président américain réfute les arguments de Poutine selon lesquels l’Occident cherche la guerre. “Nous ne cherchons pas une guerre entre l’OTAN et la Russie. (…) Tant que les Etats-Unis et ses alliés ne sont pas attaqués, nous ne serons pas directement impliqués dans cette guerre, ni en déployant des soldats américains sur le terrain, ni en s’attaquant aux forces russes. (…) Nous ne voulons pas prolonger la guerre, mais juste infliger de la douleur à la Russie”, a-t-il martelé.

Il convient de rappeler que ce n’est pas la première aide financière américaine destinée à armer l’Ukraine. En effet, en avril dernier, Washington avait annoncé avoir débloqué 800 millions de dollars. C’est en tout cas l’information que notre média avait obtenue de plusieurs sources dont CNBC.

D’après ce média, l’annonce avait été faite par le président Biden lui-même, à l’issue d’un échange téléphonique avec son homologue ukrainien, Volodymir Zelenski. Dans un communiqué consulté par le média, le gouvernement dévoile les équipements matériels qui seront transmis à l’armée ukrainienne.

Parmi les équipements en question, figurent : des systèmes d’artillerie, des véhicules blindés ou encore des hélicoptères. Réagissant à cette nouvelle, John Kirby, porte-parole du Pentagone, affirme que la livraison de ces équipements militaires a été faite sur la demande des autorités ukrainiennes.

Et en mai dernier, Washington avait, à nouveau, débloqué 150 millions de dollars pour armer Kiev. C’est du moins la révélation faite le 5 mai par Anthony Blinken, secrétaire d’Etat américain. “J’ai autorisé une aide supplémentaire de 150 millions de dollars pour fournir des armes, des équipements et des livraisons militaires américaines à l’Ukraine afin de renforcer ses capacités de défense et contrer une offensive russe à l’est du pays. Nous soutenons l’Ukraine”, a-t-il twitté.