Militarisation de l’Ukraine : la Grande-Bretagne débloque 375 millions dollars pour fournir des armes lourdes à Kiev

france 2022 jacques attali

Le Royaume-Uni vient d’annoncer une aide de 375 millions de dollars destinée à armer l’Ukraine 

Militariser l’Ukraine sans jamais y déployer des soldats. Telle est la stratégie assumée de l’Occident qui, depuis le début de l’invasion russe, a cassé sa tirelire pour fournir des armes lourdes à Kiev afin d’aider ce pays à faire face à la présence russe dans certaines parties de son territoire.

Si, jusqu’ici, les Etats-Unis se sont illustrés par d’importantes livraisons d’armes à l’Ukraine, d’autres nations ne veulent pas rester en rade. Parmi eux, figure la Grande-Bretagne. En effet, d’après les dernières informations obtenues par Lecourrier-du-soir.com, le gouvernement de Boris Johnson a décidé d’armer l’Ukraine à hauteur de 375 millions de dollars.

Ainsi, à en croire le média US News, l’annonce a été faite ce lundi par le gouvernement britannique. La même source ajoute que Londres enverra à Kiev des armes lourdes dernière génération. La source nous a également appris que le gouvernement de Johnson a déjà envoyé à l’armée ukrainienne  5 000 missiles antichars et 5 systèmes de défense anti-aériens.

L’information a été confirmée ce lundi par Boris Johnson depuis Twitter. “J’ai parlé avec le président Zelenski pour lui expliquer que le Royaume-Uni va continuer à fournir une aide humanitaire et militaire afin de fournir aux Ukrainiens les équipements dont ils ont besoin pour se défendre. Je suis plus engagé que jamais à soutenir l’Ukraine et à m’assurer que Poutine échouera”, a-t-il réagi.

Il convient de rappeler que la Grande-Bretagne n’est pas le seul pays occidental à armer l’Ukraine. La France aussi. En effet, il y a un mois, l’Etat français, par la voix de sa ministre des Forces Armées, a annoncé que Paris a déjà débloqué 100 millions d’euros pour armer Kiev. Et la semaine dernier, à l’issue d’un entretien téléphonique avec Zelenski, Macron a promis de renforcer son aide militaire.

Mais, jusqu’ici, le pays à avoir dépensé le plus d’argent n’a été qu’autre que les Etats-Unis qui ont déjà débloqué plus d’1 milliard de dollars pour armer Kiev. Et Biden semble n’avoir pas encore dit son dernier mot. Car, la semaine dernière, il a demandé au Congrès de l’autoriser à débloquer 33 milliards de dollars pour soutenir l’Ukraine.