Mort d’Yvan Colonna en prison : l’Etat français propose 200 000 euros à la famille pour calmer sa colère

D’après plusieurs sources concordantes, l’Etat français a proposé 200 000 euros à la famille d’Yvan Colonna, indépendantiste corse mort en mars 2022 dans sa cellule de prison. Sa mort a été attribué à un islamiste

Plus de six mois après le décès du séparatiste corse, Yvan Colonna, l’heure est à l’indemnisation. Et pour calmer la colère de la famille du défunt, l’Etat français a débloqué une enveloppe de 200 000 euros. Telle est l’information que Lecourrier-du-soir.com a apprise ces dernières heures de plusieurs sources fiables, dont France Info qui tient sa source de l’avocat Patrice Spinosi.

“L’Etat a proposé environ 200 000 euros d’indemnisation aux membres de la famille d’Yvan Colonna à la suite du meurtre du militant corse en prison. Cette proposition entend mettre un terme aux poursuites engagées contre l’administration, a déclaré mardi 8 novembre à l’AFP l’avocat Patrice Spinosi”, rapporte la source.

Annoncée dans la presse, l’indemnisation de la famille de Colonna a suscité de nombreuses réactions sur Twitter ces dernières heures. “Le #gouvernement #Macron qui tente encore d’étouffer un scandale dont il est responsable avec notre pognon ! Ces gens m’écœurent profondément !”, a déploré l’internaute James Keutufey, sympathisant de Zemmour.